Jour 5: Retour sur le « continent » et route vers Vik

Le réveil se fait sous la pluie aujourd’hui. Notre projet de retourner au sommet de l’Edjfell pour y avoir une vue plus dégagée que la veille tombant malheureusement à l’eau (c’est le cas de le dire), nous ne sommes pas vraiment pressé par le temps. En effet, les îles Vestmann sont assez petites et nous avons déjà parcourus les gros points d’intérêts hier. Nous repasserons donc par les quelques endroits que nous n’avions pas su/pu faire correctement avant de retourner prendre le ferry du retour en début d’après-midi.

Il est donc près de 9h quand nous démarrons notre exploration. Pour commencer, nous décidons de retourner du côté du golf ou nous avons mangé hier car un rocher aurait du nous évoquer un éléphant et nous n’en avons pas de souvenir. En chemin, nous passerons refaire le plein de notre cacahuète pour éviter toute mauvaise surprise pour la suite. On est jamais trop prudent ! Nous retournons donc nous garer la ou nous avions dîné la veille, on remet nos vêtements de pluie et nous partons à travers le parcours, sur un petit sentier de randonnée. Très vite, nous arrivons devant le fameux rocher et effectivement, avec beaucoup d’imagination, on peut y voir un éléphant. Et en forçant un peu la vue, nous en voyons même deux ! L’ « original » étant celui de gauche …

DSC_0341

La promenade est agréable et, malgré la pluie qui tombe de plus en plus fort, nous poursuivons en longeant la côte. Néanmoins, à part une statue représentant une espèce de fée Clochette, il n’y a plus grand chose à voir. Nous décidons de revenir sur nos pas pour nous mettre un peu à l’abri dans la voiture. Par contre, les golfeurs imperturbables continuent leurs 18 trous sans se soucier une seconde des litres d’eau qui leur tombent dessus.

Le reste de la matinée nous verra faire le tour des quelques endroits que nous n’avions pas encore vu, comme la plus vieille maison de l’île ou la reconstitution d’une église du 12ème siècle offerte par les norvégiens pour les 1000 ans de présence du christianisme en Islande. En soi, ce n’est pas vilain mais avec cette pluie qui ne s’arrête plus, il est difficile d’être à fond dans toutes les visites. Nous décidons de terminer cette matinée dans un des cafés de l’île ou nous boirons un chocolat bien chaud qui réchauffera nos corps transis. Une heure avant l’embarquement, nous décidons de retourner au port pour y manger nos sandwichs à la salade d’œufs (en réalité de crevettes mais ils ont réussi l’exploit d’en mettre deux sur tout le pot !).

L’embarquement se fera en à peine quinze minutes – passagers et véhicules compris – et la traversée se fera sans problème (on s’est endormi tout le trajet !).

Revenu sur le « continent », notre première étape sera pour Seljalandsfoss, une chute d’eau se trouvant à peine à vingt minutes de route. Le petit parking situé non loin est complètement remplis et c’est un va-et-vient de véhicules auxquels nous avons droit: en effet, cette chute est très facile d’accès et située à moins de deux heures de route de Reykjavik, ce qui en fait une destination prisée pour les voyageurs ayant peu de temps. En attendant, nous trouvons très vite à nous garer, nous nous habillons complètement en prévision des trombes d’eaux qui vont nous tomber dessus. et nous voilà parti en direction de la chute.

DSC_0361

Haute de 65 mètres, la grande particularité de cette chute est le petit sentier qui permet de passer derrière le rideau et d’en faire le tour afin d’offrir un point de vue différent. Evidemment, si il est possible de passer derrière, c’est au prix d’une bonne douche ! Pour notre part, nous sommes bien équipés avec nos capes et nos pantalons de pluie et nous en sortirons quasi sec mais certains viennent ici en « touriste » et mon épouse en verra même une en sandales ! Avec le froid, l’humidité et la boue, elle a du s’amuser celle-là !

DSC_0369  DSC_0377DCIM100GOPRO

Le chemin continue en longeant le pied de la crête d’ou s’écoule la chute. Un panneau indique juste Gljufrabui à 560 mètres. Par curiosité, nous décidons d’aller voir car nous ne sommes pas vraiment pressé par le temps. On passe devant de minuscules cascades sans grand intérêt et nous sommes prêt à faire demi-tour avant de nous raviser et de continuer. Bien nous en a pris car nous arrivons face à une crevasse verticale derrière laquelle s’écoule une autre cascade. En soi, rien d’extraordinaire si on reste là mais on décide d’entrer dans le trou et on se retrouve au cœur de l’action. Forcément, nous sommes encore plus trempé qu’avant mais ça en valait le coup !

DCIM100GOPRO

Après cette première étape rafraîchissante et très agréable, il est temps pour nous de reprendre la route en direction d’une seconde chute, celle de Skogafoss située à moins d’une demi-heure de route, toujours en direction de l’est sur la route 1. Le parking est ici nettement plus grand mais tout aussi rempli. On se gare et nous partons admirer cette chute légèrement plus petite que la précédente (de trois mètres !) qui a elle aussi une particularité: une série de 380 marches permettent de l’observer du dessus. C’est par là que nous commencerons et c’est le cœur vaillant que nous attaquons la grimpette !

Arrivé à mi-chemin, un sentier s’éloigne de l’escalier pour admirer la chute à mi-hauteur. Pas sur que ce soit un chemin « officiel » mais il est bien formé de par le passage de nombreuses personnes. Il faut néanmoins faire attention car il est bien boueux et à flan de « falaise » mais ça se fait sans problème. De plus, la récompense vaut le léger risque pris !

DSC_0394

On continue ensuite notre ascension jusqu’au sommet pour arriver sur une petite plate-forme qui surplombe en effet la chute. Néanmoins, la vue d’ici est nettement moins intéressante et on peut clairement se contenter de celle à mi-parcours. Nous sommes malgré tout content de l’avoir fait !

DSC_0401

Nous finissons par redescendre la volée d’escaliers jusqu’à revenir au pied de la chute. La vue que l’on a d’ici est elle aussi extraordinaire et nous la photographions sous tout les angles. Je remets même ma cape de pluie (devenue superficielle depuis quelques minutes car le soleil a fait son apparition !) pour aller au plus près de la chute. C’est à un véritable bouillon auquel j’ai droit ! Et les photos ne donneront rien en plus …

DSC_0406

Le site est vraiment super et c’est avec un peu de regret que nous l’abandonnons. En effet, nous prenons notre temps à chaque fois et l’après-midi est déjà bien avancée. Nous n’avons plus beaucoup de kilomètres jusque Vik, village ou nous dormirons, mais nous avons encore deux endroits ou nous voulons nous rendre.

Le premier d’entre eux se nomme Dyrholaey et est en fait une petite péninsule dans laquelle se dresse d’énormes rochers rappelant un peu les falaises d’Etretat. On emprunte la route 218 qui démarre sur notre droite pour nous y rendre. Celle-ci serpente entre deux plans d’eaux jusqu’à un petit parking. Deux chemins partent de la et offrent des points de vue différents. Malgré la pluie qui ne s’arrête plus de tomber (à nouveau …), le site est splendide et nous donne l’impression que la fin du monde est pour bientôt !

DSC_0415 DSC_0418

Nous descendrons sur la petite plage pour nous retrouver au pied des falaises mais nous devons constamment faire attention aux vagues qui s’approchent de plus en plus de nous. Nous devons même à deux reprises courir pour mettre nos pieds à l’abri ! Malheureusement, la pluie s’invitera sur mon objectif et toutes les photos seront entachées de grosses gouttes …

Nous repartons tranquillement vers Vik et nous ne ferons qu’un dernier arrêt dans un petit village se trouvant sur le chemin 215 et conseillé par notre guide de voyage. Le site est effectivement agréable mais la pluie qui tombe encore et encore aura raison de notre motivation. Nous prendrons donc une photo de la mignonne petite église avant de repartir en direction de Vik.

DSC_0430

Il est presque 19h quand nous nous installons dans l’un des rares « restaurants » de ce beau petit village, crevés mais heureux de cette magnifique journée !

Tags:, , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :