Jour 21: Le retour …

Nous n’avons pas vraiment prévu de programme pour cette dernière journée sur l’île. Nous en profitons donc pour nous lever à notre aise, déjeuner une dernière fois avec Piu-Piu et préparer nos sacs pour le retour. Nous devons libérer le lodge pour midi au plus tard et nous comptons bien en profiter ! Nous remettons tout en ordre et, en fin de matinée, nous partons à la recherche du jeune gérant des lieux. Après l’avoir cherché un peu partout, nous finissons par le retrouver … dans sa maison. Nous faisons nos comptes et lui rendons la clé.

Notre avion décolle à 21h de Saint-Denis, la « capitale » que nous avons ignorée jusque-là. Afin d’éviter tout risque, nous décidons de nous y rendre et de « visiter » cette ville de 150000 habitants. Je m’étais un peu renseigné mais peu de choses nous intéresse réellement là-bas. Seul le Barachois, quartier historique de cette ville fondée en 1663, pourrait nous attirer. Nous décidons donc d’aller arpenter ce quartier situé au nord de la ville, le long de l’océan. Ce nom est utilisé dans le monde francophone pour désigner une lagune ou un lagon côtier séparé de l’océan par un banc de sable.

Une demi-heure après notre départ, nous arrivons sur place et nous cherchons à nous garer. Rien que ce moment est déjà pénible, nous qui depuis trois semaines nous arrêtons plus ou moins ou on veut, nous voilà revenu à la « civilisation ». Nous finissons par trouver un parking … payant bien sur, non loin des canons du Barachois. C’est la que nous nous rendons. Pour cela, nous devons traverser une grande rue très bruyante qui nous permet d’y accéder. Il n’y a pas de plage ici car la mer est située quelques mètres plus bas. On se balade le long de la côte mais définitivement, cet endroit ne nous plait pas vraiment. Après le calme et la nature, on se retrouve dans un quotidien déjà oublié: le bruit des klaxons, les gens, la saleté … Finalement, on se décide à aller manger un petit bout dans un restaurant tout proche. Le petit marché que nous venions de traverser ne proposait plus rien de très attirant à manger et nous n’avons donc pas trop le choix. Les prix pratiqués sont beaucoup plus chers que ce que nous avons eu jusque-là et le service est beaucoup plus « métro ».

Finalement, nous décidons de ne pas nous attarder ici. Cet endroit ne nous plait pas mais on ne veut pas trop s’éloigner de l’aéroport. Nous retournons donc au premier endroit que nous avons vu sur l’île: la cascade Niagara. Ce n’est vraiment pas le plus beau mais la, au moins, on sera au calme et on ne sera pas trop loin. Nous passerons donc l’après-midi à lire et à faire une sieste en attendant le moment d’aller ramener la voiture. Le check-out pour celle-ci se passera sans souci et vers 19h, nous passons les contrôles de la douane. L’avion décollera à l’heure et le vol se passera beaucoup mieux qu’à l’aller. On arrivera même à l’avance et on devra attendre près de 4h30 à l’aéroport pour prendre le train qui nous ramènera en Belgique.

En résumé, le Paradis existe ! Du premier au dernier jour (enfin presque …), nous aurons vu des endroits merveilleux, rencontré des gens très sympathique et mangé des plats délicieux. Les plages côtoient des sommets vertigineux et l’on pourrait passer des mois à arpenter les milliers de kilomètres de sentiers de randonnée de l’île. Par contre, la plupart des endroits se méritent et seuls quelques rares ne nécessitent pas de marcher. Mais après tout effort, court ou long, il y aura une récompense la plupart du temps magnifique. Vivement que l’on revienne ici !

Tags:, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :