Jour 20: Dernier regard sur les montagnes

Pour notre dernière journée complète sur l’île, nous décidons d’aller jeter un dernier regard sur ces montagnes qui nous auront tant fasciné. Nous nous levons à une heure plus raisonnable que la veille et on prend notre petit-déjeuner sur notre balcon en compagnie de Piu-Piu, l’oiseau pique-assiette. Il est donc près de 9h30 quand nous nous mettons en route pour les Makes, un lieu-dit situé dans les hauteurs de Saint-Louis, ville du sud de l’île. On revient donc sur nos pas et on roule avec plaisir le long de cette côte magnifique.

Un peu moins d’une heure plus tard, nous passons par le village des Makes et on s’enfonce dans une forêt sur quelques kilomètres. Le lieu est surtout connu pour son observatoire astronomique réputé. J’avais émis le souhait de participer à l’une de leur observation stellaire mais les dates ne coïncidaient pas, à mon grand regret. La deuxième raison de se rendre sur ce site est pour voir le panorama sur le cirque de Cilaos, qu’on nous promet spectaculaire.

Un petit parking quasi-désert se trouve là et nous y remisons notre bolide. Quelques pas plus loin et on se retrouve face à une vue spectaculaire qui englobe la quasi-totalité de ce cirque que nous avons tant aimé. Pour moi qui ai pu l’observer d’en haut, c’est un autre point de vue qui m’est offert. Pour mon épouse, c’est une découverte, et quelle découverte ! C’est absolument grandiose, on peut vraiment voir le relief tourmenté d’un des plus beaux endroits de cette île paradisiaque. Un petit chemin longe la corniche, protégé du vide grâce à une barrière solide en bois. Le soleil rayonne, ajoutant au décor de rêve que l’on a sous les yeux !

pano les makes

On tire des dizaines de photos de tel ou tel détail mais au final, c’est cette vue globale qui reste la plus impressionnante. Quelques rares personnes arrivent et repartent alors que nous continuons à profiter du spectacle. Néanmoins, quelques nuages à l’aspect menaçant arrivent sur la pointe des pieds. Nous décidons donc de repartir après une bonne heure de contemplation. Bien nous en a pris car sur le chemin du retour, des trombes d’eaux nous tombent dessus et nous croisons en plus des dizaines de voitures montant au sommet. Pas de bol pour eux, ils risquent de ne pas profiter tranquillement de la vue.

Au fur et à mesure que nous redescendons vers la côte, le soleil revient. C’est bon signe pour le reste de la journée ! Nous ne voulons pas déjà rentrer et décidons de faire un stop à Saint-Leu dans un endroit dont on nous a vanté les mérites: l’Observatoire des tortues marines Kelonia. Après 45 minutes de route, nous nous retrouvons sur le parking ou nous laissons notre voiture. Coincé entre l’océan et la route côtière, cet endroit est à la fois un centre de recherche, d’intervention et de soins ainsi qu’un aquarium et un musée consacré aux tortues marines.

Nous payons les sept euros d’entrée et nous sommes pris en charge par un grand réunionnais d’une trentaine d’année à l’aspect sympathique avec ses tresses rasta. Il nous servira de guide dans le centre. Construit sur le site d’une ancienne ferme d’élevage de tortue (pour la chair et les écailles) interdite, il sert maintenant entre autre à récupérer les tortues marines blessées trouvées par les pêcheurs. Les animaux sont soignés et si leur état leur permet, elles sont relâchées à la mer équipée d’une puce gps.

On passe aussi par un musée expliquant les mœurs et montrant les squelettes géants de ces animaux paisibles et tellement beaux. De grands aquariums permettent aussi d’observer ces animaux, de tout âge et de toute taille. Toutes ont un nom donné par les soigneurs ce qui les rend encore plus sympathique. En fonction de leur espèce, leur poids peut varier de 70 à … 900 kilos et certaines peuvent vivre jusqu’à … 150 ans. On prend vraiment plaisir à observer ces animaux qui se déplacent avec grâce dans l’eau alors qu’elles sont si gauche sur terre.

DSC_0148

DSC_0156

DSC_0157

DSC_0163

Après la visite guidée, nous sommes libres de retourner voir à notre aise tout les endroits qui nous ont plus ainsi que de monter au sommet de l’ancienne tour à chaux. De là-haut, on peut observer facilement les grands bassins de tortues qui se trouvent à nos pieds. Nous décidons d’y aller tout doucement et pour rejoindre la sortie, nous devons passer par la boutique-souvenirs. Des panneaux expliquent que tout les bénéfices restent au centre afin de continuer à le faire vivre. J’espère que c’est vrai et j’achète une peluche-tortue pour ma filleule.

Nous passerons l’après-midi à boire des planteurs et à se balader dans le verger de notre lodge. La pluie se mettra à tomber avec violence, empêchant toute sortie. Ce n’est pas très grave, depuis notre terrasse nous pouvons malgré tout observer l’océan. Au soir, nous retournerons au camion-pizza de la veille pour manger une dernière fois une de leur délicieuse pizza avant d’aller se coucher. Ça sera notre dernière nuit ici et le moral n’est pas des meilleurs. On se consolera en regardant toutes les photos et en se remémorant tout ces endroits merveilleux.

Tags:, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :