Jour 19: Un lever de soleil inoubliable …

Le soleil se lève tout les jours, c’est un fait ! Mais finalement, combien de fois prend-on le temps d’admirer ce spectacle ? Peu, en fait … Et pourtant !

Aujourd’hui, le réveil sonne à 3h45 du matin et on se dépêche de se préparer. Une demi-heure plus tard, nous montons en voiture direction le Piton Maïdo à une heure de route. Nous nous enfonçons progressivement dans l’île et nous prenons petit à petit de l’altitude. La route forestière, bordée de tamarins des hauts, est tout aussi sinueuse que la fameuse route aux 400 virages qui mène à Cilaos. La grande difficulté vient du fait qu’il fait complètement nuit et que bien évidemment – et heureusement – il n’y a pas l’ombre d’un éclairage public pour faciliter l’ascension. Personne devant, personne derrière, avec un peu de chance, il n’y aura pas grand monde. Il est 5h15 lorsque l’on arrive sur un petit plateau ou nous garons la voiture. Un van est déjà garé là, probablement que les occupants y ont passé la nuit pour être les premiers sur place.

Nous sommes à près de 2200 mètres d’altitude et à cette heure-ci, la température est proche de zéro. Je n’avais pas prévu de prendre des couches supplémentaires et le vent froid qui souffle modérément achève de nous glacer définitivement. Heureusement, à peine un quart d’heure plus tard, une lumière diffuse commence à apparaître.

DSC_0005

Ça nous permet de repérer un peu les lieux: une surface en terre s’approche jusqu’à un précipice impressionnant. Près de 1500 mètres plus bas, c’est le cirque de Mafate et l »îlet de Roche-Plate, accessible par un sentier de randonnée. Pour l’instant, on ne voit pas encore grand chose car le soleil commence seulement sa lente ascension.

Petit à petit, la lumière se fait plus présente et dévoile une couche de nuage bloquée par les montagnes en face de nous. On commence tout doucement à distinguer les reliefs du cirque de Mafate ou nous nous trouvions il y a douze jours.

DSC_0010

Les nuages prennent des formes étranges et on commence à distinguer les deux mains d’un monstre de brume qui s’accrochent aux sommets. L’impression est vraiment saisissante  ! En plus, le ciel se colore de rose, rendant l’atmosphère encore plus irréelle.

DSC_0022

Le soleil est presque complètement levé, ce qui nous permet de voir clairement ce qui se trouve en dessous de nous. Probablement que là en-bas, les gens sont encore dans une pénombre. On se rend mieux compte du relief tourmenté de ce cirque accessible uniquement à pied.

DSC_0033 DSC_0045

Ça y est ! Le soleil rougit les remparts devant nous, il ne devrait donc plus tarder à passer au-dessus du sommet du Morne Langevin en face de nous ! Les quelques personnes présentes avec nous sont silencieuses, tout le monde attend cette seconde magique ou il va apparaître.

DSC_0061

Et comme prévu, il arrive nous éclairant et nous réchauffant grâce à ses rayons. On a de la chance d’avoir pu assister à cette lente progression, tellement belle. Ça restera probablement un de nos plus beaux souvenirs sur l’île et certainement le plus beau qu’on ai vu jusqu’à présent !

DSC_0074

Nous décidons de tout doucement se remettre en route car la faim se fait sentir et nous avons une nouvelle heure de route qui nous attend. C’est effectivement un peu plus simple à la lumière du jour. En chemin, nous croisons des « lève-tard » qui arrive seulement maintenant, alors que le plus beau est passé. Tant pis pour eux, il ne fallait pas traîner au lit !

De retour à Saint-Gilles, nous allons prendre un petit-déjeuner en ville avant de retourner nous coucher pour le reste de la matinée. Durant l’après-midi, nous nous baladerons à l’Ermitage que nous apprécions tout particulièrement et nous irons manger une délicieuse glace chez Marie B. à Saint-Gilles. Une des meilleures que nous avons jamais mangé avec un choix incroyable de parfum. Tout est fait sur place, le glacier ayant un « laboratoire » derrière le comptoir. Super !

Au soir, nous irons manger dans un camion pizza à l’Ermitage que nous avions repéré depuis quelques jours. Le patron est un zoreil super sympa et très bavard qui nous permettra de passer le temps agréablement. Son employée est une belge comme nous qui s’est installée il y a peu ici. En discutant avec elle, on apprend qu’elle vient d’une ville située à moins d’une vingtaine de minutes de la maison. Les pizzas sont délicieuses et pas chères et nous finirons la soirée tranquillement au lodge, un peu fatigué par ce réveil matinal …

Tags:, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :