Jour 13: Les plaisirs de la vie …

Nous avons le temps pour nous réveiller car nous repartons à la Saga du Rhum (le musée) pour la visite de 10h. Comme nous avons repéré les lieux hier, nous mettons moins de vingt minutes pour nous y rendre. Lorsque nous arrivons, seules quatre autres personnes sont présentes . Notre guide arrive, se présente et nous propose de l’accompagner. Ah bon ? Nous ne serons que ça ? Hé bien, tant mieux ! Finalement, on ne regrette pas d’avoir reporté cette visite à aujourd’hui !

La visite se déroule dans les locaux de la plus ancienne distillerie familiale toujours en activité, celle de la famille Isautier. Une autre particularité vient du fait que ce sont les trois distilleries de l’île (Isautier, Savanna et Rivière du Mât) qui se sont associées pour créer ce musée. Inauguré en 2008, on peut y voir des photos, des outils ainsi que les machines qui participent à la fabrication du rhum. Le tout avec un guide faisant énormément participer son public, ce qui rend la visite très vivante. On passe sur des passerelles le long des grandes colonnes de distillation en parfait état. Vraiment intéressant ! Mais la partie que nous attendons tous avec impatience est la dégustation ! Elle se déroule dans une belle salle, assis à un très grand comptoir. Toutes les bouteilles sont disposés sur de grandes étagères, parfaitement mises en valeur. Notre guide se mue alors en barman et se lance dans les explications de ce qu’il a à nous proposer. Des rhums blanc ou brun, jeune ou vieux, fruité ou pas et ce dans les trois Maisons de Rhum de l’île. Je demande, un peu sceptique, si on peut goûter à tout, même aux rhum les plus vieux et donc les plus chers. Il me répond que oui et est même content d’avoir quelqu’un prêt à essayer les meilleurs produits dont il dispose. Les autres choisissent des rhum plus léger et fruité vu l’heure matinale. Un véritable délice ! J’en goûterai trois différents, tous aussi bon l’un que l’autre ! Bien évidemment, après tout cela, nous sortons en passant par le magasin. Par contre, je vais sortir la carte bleue pour m’offrir deux bonnes bouteilles de rhum vieux.

La visite est terminée vers 11h30 et nous ne regrettons pas du tout ce moment à la Saga du Rhum ! On commence a à avoir faim et nous ne sommes pas loin du centre de Saint-Pierre. On trouve donc, grâce à notre guide, assez rapidement un petit restaurant asiatique, ou nous mangerons correctement et copieusement pour pas cher !

Ensuite de cela, le programme sieste à la plage peut commencer. Nous avons décidé d’aller poser notre serviette de plage à Grande Anse, sur la route de Saint-Joseph à une petite vingtaine de minutes de voiture. On accède à la plage par un chemin en pente assez forte et qui aboutit sur un parking … bondé ! On fait deux fois le tour mais impossible de trouver une place. On est obligé de remonter sur la route et se garer la ou on peut en compagnie d’autres voitures. Ça promet … On doit traverser une zone de cocotiers offrant une ombre bienfaisante avant d’arriver à la plage de sable blanc. C’est dans cette zone très agréable qu’un nombre incroyable de famille vient sacrifier au traditionnel pique-nique du dimanche. Ils embarquent avec eux une cuisine entière pour préparer des repas chaud directement sur place. Ils installent de grandes tonnelles ou de grands draps pour se protéger du soleil agressif de midi. C’est vraiment chouette. Chaque famille est composée au minimum d’une vingtaine de personnes, certaines beaucoup plus ! On décide d’aller griller sur la plage ou nous sommes quasi seuls. Mon épouse se décide à aller tremper mais personnellement, je suis très bien ou je suis. Après même pas une demi-heure de ce régime, on est obligé de retourner se réfugier à l’ombre. Même avec de l’écran total, on a pris des légers coups de soleil ! En milieu d’après-midi, nous décidons d’aller terminer la journée en roue libre à l’hôtel en profitant de la piscine.

A peine arriver que nous regrettons très vite notre choix ! Un chanteur de r’n’b a eu l’autorisation de tourner son clip dans tout l’hôtel, entouré de ses danseuses. Sa chanson passe en boucle à un volume impressionnant et les endroits ou il tourne, notamment la piscine, est inaccessible. Ça va durer deux bonnes heures avant de retrouver le calme des lieux. Entre-temps, la journée se termine et la température est retombée à cause de gros nuages qui ont fait leur apparition. Vivement demain que l’on quitte ce lieu pour retrouver le quotidien des gîtes de l’île !

Pas de photo aujourd’hui pour la simple et bonne raison que j’ai oublié de recharger la batterie …

Tags:, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :