Jour 6: Repos à Hell-Bourg

Après une journée somme toute assez fatigante, la nuit ne pouvait être que bonne. On se lève à notre aise et allons prendre notre petit-déjeuner dans la salle commune avec un patron qui commence tout doucement à se dérider. Déjà la veille, lors du repas pris à sa table, on avait vu un homme plus souriant. La tendance se confirme donc !

Le programme du jour est assez light et nous allons en profiter pour explorer un peu plus ce village de Hell-Bourg qui a été élu plus beau village de France. Son histoire commence en 1832 lorsque deux chasseurs découvrent ce lieu et les sources thermales qui s’y trouvent. Elles sont au départ exploitées de manière sommaire et il faut dix ans pour qu’un village commence à se créer. Dix ans plus tard encore, en 1852, un centre thermal est créé et qui connaîtra son apogée en 1875. En effet, les classes aisées habitant en bord de mer viennent ici pour y prendre des bains et « changer d’air », c’est à dire prendre le frais de la montagne. Au départ, ils se rendent ici en chaise à porteur mais assez vite, une route est créée. Ces venues permettent de construire nombre de cases créoles magnifiques et toujours présente aujourd’hui. Malheureusement, en 1948, le site est quasi déserté car les sources ont un débit de plus en plus faible. De plus, cette année-là un cyclone provoque un éboulement qui obstrue en partie les sources. Les travaux entrepris pour les dégager à coup d’explosifs feront pire que mieux et le centre est quasi abandonné.

En attendant, la première visite du jour est à une de ces fameuses cases créoles: La Villa Folio. Cinq petites minutes de marche pour arriver en face de la grille d’entrée ouverte. On s’avance dans la belle allée munie d’une fontaine jusqu’au bâtiment principal, la case à proprement parler. Une dame nous accueille et nous annonce qu’un groupe vient de commencer et nous invite à les rejoindre. On ne doit pas s’inquiéter, nous referons la partie que nous avons ratée avec le groupe suivant. Nous rejoignons donc le petit groupe – à peine six ou sept personnes – et notre guide, une créole à l’accent chantant.

On commence donc par les extérieurs et son jardin magnifiquement entretenu. Un petit kiosque propose un endroit à l’abri du soleil qui tape déjà dur à cette heure-ci.

DSC_0477

Elle nous fait découvrir toute l’histoire de la maison et de ses propriétaires à travers toute une série d’anecdotes amusantes. Elle nous montre aussi toutes les variétés de plantes et de fleur cultivées ici en nous donnant leur nom créole: le « faites-vous plaisir, Mesdames », les « lanternes japonaises » ou encore les « queues de cochon ».

DSC_0479 DSC_0481 DSC_0492

Nous allons voir aussi l’enclos ou vivent quelques tortues bien actives lors de notre visite. Une notamment avait l’air de ne plus pouvoir s’arrêter de manger !

DSC_0483

Nous allons ensuite visiter les annexes reconverties en petit musée. On peut y découvrir toutes sortes d’objets de la vie quotidienne telle cette machine à faire de la glace ou ce mortier de belle taille.

DSC_0485

Nous allons aussi visiter la maison principale construite toute en bois imputrescible et renforçant l’aspect « cosy » de ces lieux ou vivent encore les propriétaires. La visite dans son ensemble se révélera vraiment très agréable en partie grâce au lieu mais aussi et surtout grâce à cette guide vraiment très drôle et intéressante. Finalement, nous nous retrouvons à nouveau dans le jardin, libre de nous balader tranquillement. Le soleil est encore plus haut dans le ciel et la végétation explose en couleur. La vue sur les montagnes au loin est vraiment très agréable !

DSC_0496 DSC_0497

Nous finissons par ressortir dans la rue que nous descendons jusqu’à arriver face à un cimetière magnifiquement fleuri dans un cadre enchanteur avec le Piton d’Anchaing en fond. Par contre, quelques familles sont en train de se recueillir et nous décidons de rester à l’extérieur pour ne pas les déranger.

DSC_0503

Mais il est déjà midi et nous décidons de nous mettre en quête d’un repas. Ça sera un sandwich aux bouchons gratinés, définitivement le meilleur sandwich que j’ai jamais mangé avec une bonne bière Dodo pour faire passer le tout. Nous décidons ensuite de retourner à notre gîte sacrifier à la tradition créole: la sieste !

DSC_0510

L’après-midi est déjà bien entamée quand nous montons dans la voiture pour nous rendre à l’Ilet à Vidot voisin pour y avoir une vue directe sur le Piton d’Anchaing. Depuis le petit parking ou nous sommes, un sentier de randonnée permet d’en faire l’ascension mais ce n’est pas prévu pour nous. En attendant la vue est fabuleuse et nous sommes seuls au monde !

DSC_0522 DSC_0524

Le reste de la journée sera consacrée à remettre de l’ordre dans nos photos, à donner des nouvelles à la famille et à prendre l’apéro. C’est notre dernière soirée à Hell-Bourg, nous retournons donc une dernière fois manger au Christophine ou nous mangerons (encore) extrèmement bien puis nous irons nous coucher bercer uniquement par le bruissement de la vie nocturne.

 

Tags:, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :