Jour 5: Un monde à part …

Il a fait très calme toute la nuit, nous avons donc pu bien nous reposer avant de s’attaquer à cette journée qui s’annonce un peu plus physique que les autres. Nous avons prévu de marcher aujourd’hui dans des conditions un peu plus dure que ce que nous avons fait jusqu’à présent. Notre but: l’îlet de La Nouvelle dans le cirque voisin de Mafate. D’après les informations collectées, il y’en a pour cinq ou six heures de marche aller/retour classée « facile » d’après les sites de randos consultés à partir du Col des Boeufs. C’est à une bonne demi-heure de route de notre gîte, nous nous mettons donc en route dès 6h du matin avec un arrêt dans le village de Salazie pour y trouver une boulangerie ouverte.

Il est 7h quand nous arrivons au parking surveillé non loin du Col. Un garde nous annonce que nous allons devoir aller nous garer ailleurs car il n’y a déjà plus une place de disponible. Ailleurs ??? Ben oui, le long de la route en lacet que nous venons d’emprunter. Bon, il n’y a pas d’autre solution, on fera avec. Je dois donc redescendre un petit peu pour trouver un endroit plus large ou la voiture risque moins. Nous nous équipons, on ne laisse rien en vue et nous commençons la courte ascension jusqu’au Col des Boeufs, à 1958 mètres d’altitude. Cette partie n’est pas exceptionnelle, on avance sur un chemin assez large pour que deux voitures se croisent et on ne voit pas grand chose autour de nous. Il n’y a pas un centimètre carré d’ombre et l’air de rien, le soleil commence déjà à taper. Quelques containers nous servent de point de repère car c’est à cet endroit la que l’on arrive exactement sur la crête qui sépare les deux cirques.

Arrivé au sommet, la vue sur Mafate se dévoile et la … c’est la C-L-A-Q-U-E !!! Que dire face à un spectacle pareil ?

pano mafate

Ce cirque a la particularité de n’être accessible que par deux moyens: à pied par les sentiers de randonnée ou par hélicoptère, moyen utilisé depuis « peu » pour le ravitaillement. Ce qui fait que cet endroit a été coupé du monde pendant bien longtemps et l’arrivée de l’électricité ne s’est faite que grâce aux panneaux solaires. 700 habitants vivent encore ici, éloignés de notre monde et répartis dans neuf îlets. La Nouvelle est le plus grand de ceux-ci et se situe en plein centre du cirque. Nous pouvons le voir au loin grâce au téléobjectif.

DSC_0451

Nous entamons notre descente sur un sentier en lacet assez raide au milieu d’une végétation un peu desséchée jusqu’à arriver dans la Plaine des Tamarins. Elle est ainsi nommée grâce à la présence de nombreux arbres appelés tamarins des Hauts. Les environs sont réellement magnifique et on a l’impression de retourner dans le temps, à une époque ou le moderne n’existait pas encore.

DSC_0453 DSC_0455 DSC_0456

Cette partie est relativement plate et ombragée. Elle nous permettra également de reposer un peu nos genoux qui doivent un peu s’habituer à l’effort. Au terme de notre voyage, nous aurons constaté bien souvent qu’il est plus facile de monter que de descendre. Lorsque l’on grimpe, c’est principalement une question de souffle et si on y va tranquillement, ça se fait bien. Par contre, dans les descentes raides, ce sont les genoux qui encaissent chaque choc et au bout de plusieurs kilomètres à ce régime la, on risque plus facilement de tomber, ce qui peut facilement s’avérer dangereux.

Mais après ce passage agréable, on arrive à la partie la plus difficile, encore plus raide qu’au départ. On croise pas mal de monde en chemin, du simple randonneur au sportif aguerri qui dévale la pente en courant. La plupart de ceux-là s’entraîne pour une des courses à pied les plus dures au monde: la Diagonale des Fous. Cet ultra trail de plus de 160 kilomètres et que les meilleurs font en moins de 24h traverse l’île du sud-est au nord-ouest avec un dénivellé positif de près de 10000 mètres ! La course débute dans quelques jours et nombreux sont ceux à vouloir s’y frotter. Mais près de la moitié ne finira pas et devra rentrer par ses propres moyens. Dantesque !

Finalement, nous arrivons enfin à ce « grand » îlet qu’on pourrait comparer à un village de hobbits avec son gazon omniprésent et ses petits sentiers en guise de rue. Nous sommes assoiffés et nous trouvons rapidement un petit café proposant trois petites tables en plastique abritées d’un parasol. Nous prenons tout les deux un coca et on enlève nos chaussures pour mettre nos tongs. Nous demandons au patron si nous pouvons manger notre pique-nique assis là, ce qu’il accepte sans souci. Nous faisons la connaissance de deux jeunes qui traversent sur plusieurs jours Mafate en entier. Nous allons ensuite balader tranquillement dans le village pour en apprécier la sérénité.

DSC_0462 DSC_0463

DSC_0465 DSC_0467

Mais il est déjà temps de penser à remonter car nous avons mis trois heures, juste pour la descente. On a pris notre temps pour profiter de tout à l’aller mais on a pas fait attention à l’heure. Après être resté deux bonnes heures dans le village, il est 13h quand nous amorçons le retour.

Que dire, si ce n’est que ce fût dure. Les corps sont déjà un petit peu éprouvés par la descente et la chaleur de début d’après-midi ne facilite pas les choses. La première côte est vraiment raide et mon épouse ne trouvera du courage que dans la présence d’une jeune femme rencontrée durant la remontée et qui éprouvait les mêmes difficultés. Son frère et moi avancerons devant en discutant et laissant les deux nouvelles amies avancer à leur rythme. On prendra une belle pause au milieu de la forêt et c’est de bonne humeur que nous attaquons la dernière étape jusqu’au col. Nous sommes fiers de nous lorsque nous arrivons au sommet ! Notre premier gros test est réussi, nous pourrons continuer à découvrir ce Paradis de la plus belle des manières: en marchant !

Avant d’entamer la descente vers le parking, je me retourne une dernière fois pour capter cette image …

DSC_0472

Ce soir, nous dormirons bien !

Tags:, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :