Jour 4: A la découverte de NYC – partie 3

La journée s’annonce maussade à cause de la météo. En effet, il y a une grosse semaine passait par ici l’ouragan Irène, qui a provoqué beaucoup de dégâts partout ou elle est passée. Aujourd’hui arrive des restes de cette tempête sous la forme d’un ciel gris et de gros risques de pluies. En attendant, au moment ou l’on se réveille, il ne pleut pas encore même si ça ne saurait tarder. On adaptera le programme en fonction.

Nous voilà donc parti avec le métro jusqu’à l’arrêt de la 23th rue, en plein midtown. L’objectif est de visiter plus en profondeur le cœur de Manhattan, en allant voir quelques monuments et quartiers célèbres.  Nos explorations commencent donc par Madison Square Park et un bâtiment des plus célèbres de la ville: le Flatiron Building – l’immeuble fer à repasser – haut de 87 mètres et connu pour sa forme très particulière.

DSC_0351 DSC_0348

C’est un immeuble de bureau qui doit son architecture originale au fait qu’il est situé au croisement de la 5th avenue et de Broadway, qui est la seule avenue qui ne suit pas le plan d’alignement à angle droit de la ville. Il a d’ailleurs donné son nom au quartier autour de lui: le Flatiron District. Si l’on se met à son pied et qu’on remonte du regard la 5th avenue, on a une vue de l’Empire State Building qui écrase tout autour de lui.

DSC_0350

Le Madison Square Park est celui qui occupe le centre de cette « place », constitué de jardins entourés d’arbres. On se balade au milieu des écureuils qui gambadent partout autour de nous. Quelques personnes promènent leur chien, d’autres sont simplement assis sur des bancs disposé tout le long des petits chemins. Néanmoins, il n’y a pas foule, probablement à cause du temps qui se couvre encore plus qu’avant. Les hauts immeubles qui entourent la place se laisse voir à travers le feuillage des arbres. Un se distingue par sa pointe dorée qui fait un peu … kitch dans cet environnement.

DSC_0353 DSC_0354

Nous décidons de remonter à pied la 5th avenue pendant une vingtaine de minutes jusque Bryant Park. C’est arrivé ici que la pluie se décide à tomber et nous sommes content d’aller nous mettre à l’abri dans la New York Public Library, la troisième plus grande au monde en terme de documents disponible. Malheureusement pour nous, nous n’avions pas prêté attention aux horaires et elle ne doit ouvrir que deux heures plus tard. Nous n’avons aucunement l’intention de rester la, à grelotter dans la pluie et le vent frais qui circule dans les rues et nous repartons.

DSC_0362

Nous allons donc dans un endroit que l’on voulait voir et qui lui, sera ouvert à coup sur: Grand Central Station, la plus grande gare du monde en terme de quais et de voies de chemins de fer. Son architecture intérieure est connue des amateurs de cinéma américain et le guichet d’informations au centre du hall principal avec sa pendule à quatre faces est un des symboles de ce lieu.

DSC_0364 DSC_0368

Il n’y a rien de logique dans ce que nous allons faire ensuite car nous allons redescendre à pied le nez au vent et ce, pendant plus d’une heure, jusque Chinatown. La pluie s’est arrêtée momentanément de tomber et nous préférons en profiter pour marcher un peu dans la ville et profiter de notre dernier jour à New York. Nous ferons des détours par Union Square et Washington Square, deux autres parcs fort fréquenté par les touristes et les New Yorkais.

Nous finissons par arriver dans ce quartier commercial et résidentiel ou vivent entre 150000 et 250000 personnes selon les différentes estimations.Ces communautés chinoises sont arrivée à la moitié des années soixante après l’assouplissement des règles sur l’émigration. Quelques années plus tard, ils avaient quasi absorbé Little Italy, le quartier voisin (de la communauté italienne, of course). C’est étrange comme endroit, ça ne ressemble qu’assez vaguement à la Chine que nous avons vue l’année d’avant si ce n’est par la population asiatique. Il est déjà l’heure de midi et nos estomacs commencent à gronder. Quelqu’un sur un forum m’avait donné une adresse de restaurant-buffet asiatique de très bonne qualité: Ichiumi. Nous trouvons assez facilement et nous sommes conduits directement à une table en plein milieu de la très grande salle. Nous longeons l’immense buffet et déjà de bonnes odeurs nous chatouillent les narines. Nous ne traînons pas pour aller commencer à nous servir de multitudes de sushi de toutes sortes (poisson bien sur, mais aussi crabe et même viande !). Nous ferons aussi un tour parmi tout les plats de nouilles et de viandes en sauces proposées. Tout se révélera excellent et nous resterons ici pendant plus d’une heure à nous faire exploser le ventre. La clientèle est majoritairement asiatique, signe qui ne trompe pas. L’addition sera en plus relativement légère par rapport à tout ce que nous avons mangé, à peine trente dollars par personne avec boissons aussi à volonté. Une excellente adresse !

Lorsque nous ressortons du restaurant, c’est le déluge annoncé. Pas question de marcher sous cette pluie et nous devons revoir nos plans. Notre Citypass nous permet d’accéder à certains musées. Heureusement, l’un d’entre eux m’intéresse: l’American Museum of Natural History (le musée américain d’histoires naturelles) et ses immenses collections. Nous remontons donc, cette fois-ci en métro, jusqu’à la station de métro située au pied du musée.

En quelques chiffres, ça donne ceci (source wikipédia):

 

  • 32 millions de spécimens et d’objets
  • 3 millions de spécimens dans les collections de paléontologie des vertébrés
  • 45 halls d’expositions permanentes
  • 47 conservateurs et 200 chercheurs scientifiques
  • 70 boursiers d’études supérieures et postdoctorales
  • Deux laboratoires moléculaires
  • Plus de 150 conférences, films, ateliers, démonstrations pour tout public chaque année 

C’est un musée très bien fait, rassemblant toutes sortes d’expositions sur une multitude de sujets. Nous allons voir le planétarium ou est diffusé un incroyable film en 3D au cœur de l’Univers. L’exposition la plus intéressante à mes yeux est celle ou sont reconstitué les squelettes des géants des temps passé: les dinosaures.

DSC_0371 DSC_0372 DSC_0373

DSC_0374 DSC_0376

Nous consacrerons l’après-midi complète dans ce musée passionnant à l’abri du déluge qui s’abat dehors. Vers 17h, nous repartons vers notre hôtel (toujours en métro) pour nous préparer. Ce soir, nous quittons temporairement la ville pour le New Jersey voisin afin d’y manger un très bon repas dans un restaurant « chic »: le Chart House à Weehawken, adresse conseillée par la même personne que pour Ichiumi. Nous avons réservé à notre arrivée le premier jour pour avoir une table avec vue sur la ville de New York illuminée.

Malheureusement, alors que j’essaye pendant plus d’une demi-heure sous les trombes d’eaux, je dois déclarer forfait. Vu la météo, nous n’y arriverons jamais et nous devons finalement abandonner. On téléphone pour prévenir que nous ne viendrons pas et on apprend qu’il y a un immense embouteillage dans le Lincoln Tunnel que nous devions emprunter. De toute façon, on serait arrivé beaucoup trop tard. Nous décidons de retourner au Carnegie Deli voisin ou nous avions déjà bien mangé et qui a le mérite d’être à deux minutes de l’hôtel. C’est comme ça que la journée se terminera et on prie de ne pas avoir ce temps la pendant les dix jours qu’il nous reste …

 

 

Tags:, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :