Jour 2: A la découverte de NYC – partie 1

Le décalage horaire aidant, nous sommes réveillés très tôt après une nuit compliquée. En effet, le lit est tout petit et j’ai besoin de place pour dormir ! Nous attendons avant de nous préparer car à 5h du matin, il est un peu tôt pour démarrer les visites du jour. C’est donc en zappant sur la multitude de chaines que nous occupons nos premières heures de la journée.

Il est donc 7h quand nous sortons dans la rue et nous nous rendons directement au Starbucks voisin pour y prendre notre petit-déjeuner. Il y a déjà du monde mais nous arrivons quand même à trouver deux places pour nous asseoir. Ma compagne revient avec notre commande et la, j’hallucine ! C’est beaucoup moins cher ici qu’à Bruxelles ! Pour la petite anecdote, je découvre à ce moment les premières différences comportementales de nos cousins américains. En effet, un homeless (un sans-domicile fixe) entre dans le restaurant, s’installe sur une banquette non loin de nous et s’endort, le menton sur le torse. Le personnel le laissera faire et viendra même lui proposer un café … Impensable chez nous !

Nous ressortons donc en ville et nous remontons vers l’est notre 55th rue jusqu’à déboucher sur la Sixième Avenue – Avenue of the Americas – que nous descendons vers le sud jusqu’au Radio City Music Hall. Ce lieu est un incontournable de la vie culturelle new-yorkaise. C’est ici, dans le Rockfeller Center, qu’est construit une salle de théatre d’inspiration Art-Déco ou sont remis notamment les Grammy Awards. On y organise aussi un des plus grands show de Noël, le Radio City Christmas Spectacular. La façade, quant à elle, donne l’impression de sortir tout droit d’un film.

DSC_0073 - Copie

Juste après, nous entrons dans le hall du building suivant et nous suivons les panneaux fléchés jusqu’à l’accueil. Nous avions achetés à l’avance sur internet notre NY City Pass qui nous donne accès à quelques incontournables de la ville et qui devient rentable financièrement parlant dès lors qu’on l’utilise au moins trois fois. Il permet en plus de couper les files (en théorie). Lorsque nous arrivons, une file est prévue pour le retirer. Il n’y a pas un chat à part nous et ça nous prend royalement trois minutes pour nous engager dans l’ascenseur qui nous emmène 70 (!) étages plus haut jusqu’à la terrasse panoramique de l’immeuble. Arrivé la-haut, c’est le choc ! La vue est époustouflante ! Jamais je n’ai vu ça avant. On se sent minuscule dans cet océan de béton ! Heureusement, si on tourne la tête vers le nord, un immense carré de verdure offre un contraste incroyable: c’est Central Park ! Au loin, le tristement célèbre quartier de New York: le Bronx.

DSC_0076 - Copie

Si on fait un tour à 180°, on tombe nez-à-nez avec une icone de la ville: l’Empire State Building, un des bâtiments les plus célèbres au monde. Il monte plus haut que tout le monde avec ces 381 mètres et son architecture est facilement reconnaissable. Au loin, la pointe sud de l’île avec Wall Street et la Statue de la Liberté.

DSC_0087 - Copie

C’est d’ici que je me rends compte qu’une vie ne suffirait pas à tout explorer dans les moindres recoins. Avec les quatre jours que nous avons prévus, nous ne gratterons que la couche supérieure de ce que cette ville a à offrir. Je réalise d’innombrables clichés en zoomant sur ce qu’il se passe en bas. On se croirait face à un immense Lego ou à un jeu vidéo. Tout parait minuscule vu d’ici.

DSC_0096 - Copie DSC_0119 - Copie

Nous restons plus d’une heure à contempler cette ville et à reconnaître les gratte-ciels de la ville. Lorsque nous redescendons, nous sortons par un autre endroit qu’à l’entrée. Nous nous retournons et levons les yeux au ciel pour voir ou nous étions. Ce que nous voyons donne le vertige, l’impression que l’immeuble est en train de nous tomber dessus est impressionnante.

DSC_0124 - Copie

Juste à côté se trouve LE magasin dont tout gamin rêve (en tout cas, c’était mon cas !), celui consacré uniquement au Lego. Les constructions réalisées avec ces petits blocs sont incroyables, il y en a de toutes les couleurs, c’est magique.

DSC_0126 - Copie

Nous décidons de nous diriger ensuite vers la station de métro la plus proche pour expérimenter ce moyen de transport tant utilisé ici. Nous nous rendons dans la bouche de métro la plus proche et nous achetons notre pass trois jours pour des trajets illimités. Ce n’est pas le meilleur moyen de découvrir la ville mais ça permet de se déplacer rapidement entre différents quartiers. Le système est assez facile à comprendre dès lors que l’on sait si on va uptown (vers le nord) ou downtown (vers le sud). Nous empruntons donc la ligne F jusque York St dans Brooklyn, au pied du Manhattan Bridge.

Le changement d’ambiance est radicale car l’endroit ou nous débouchons est beaucoup moins « bling-bling », plus populaire. Les immeubles sont beaucoup plus petit, c’est beaucoup plus calme que Manhattan. Le quartier est survolé  par ce pont qui parait immense en comparaison.

DSC_0127 - Copie

Nous faisons une petite balade dans le quartier, déambulant au milieu de rue, moins vivante mais tellement plus reposante. Nous finissons par revenir vers LE pont le plus célèbre de la ville: le Brooklyn Bridge avec ses doubles arches et sa vue magnifique sur la Sky Line de Manhattan construit en 1883. Au pied de celui-ci se trouve un parc du même nom qui permet d’admirer ce panorama splendide sous toutes ces coutures. C’est un endroit vraiment paisible ou les gens viennent se promener loin du tumulte de Manhattan.

DSC_0145 DSC_0181

DSC_0176 DSC_0146

Nous profitons un maximum des lieux baignés de soleil en regardant les bateaux passer sur l’East River. Au loin, nous voyons un monument célèbre dans le monde, symbole de l’Amérique: la Statue de la Liberté !

DSC_0187

Il est déjà pas loin de midi quand nous décidons de lever le camp. Nous aurions pu traverser le pont à pied (et c’est ce qu’on aurait du faire) car une promenade pour les piétons surplombe la route et permet de passer d’un point à l’autre en toute sécurité. Comme à ce moment-là, nous n’avions pas prévu de prendre un ferry durant notre séjour ici, nous décidons de relier Manhattan avec un petit ferry qui part du River Café, pour pouvoir admirer la Sky Line de plus près. Nous attendons un quart d’heure avant d’embarquer pour quelques minutes de traversée et nous retrouver à l’entrée d’un autre endroit mondialement célèbre: Wall Street !

DSC_0195

Haut-lieu de la finance, c’est un quartier très vivant en semaine et la journée. C’est une toute autre histoire en dehors de ces moments-là car peu (voir pas) de personnes vivent ici.

DSC_0198 DSC_0202

Nous passons devant le New York Stock Exchange, la bourse à proprement parler de New York et la plus importante du monde, recouvert d’un immense drapeau américain.

DSC_0206

Au détour d’une rue, nous tombons nez-à-nez avec un camion de pompier rutilant sous le soleil, un autre mythe !

DSC_0199

Mais ce qui est le plus bizarre ici, c’est cette église, la Trinity Church qui parait minuscule au milieu de ces gratte-ciels. Fondée en 1846, elle était le plus haut bâtiment de New York à sa création avec ses 86 mètres. Un petit cimetière est installé et c’est le dernier encore utilisé sur Manhattan. De plus, un des Pères fondateurs Alexander Hamilton et l’inventeur du bateau à vapeur, Robert Fulton, sont enterrés ici.

DSC_0204 DSC_0209

L’heure de déjeuner est largement passée mais nous commençons à avoir faim. Un fast-food d’une chaîne bien connue a une particularité: un pianiste joue sur une espèce de petit balcon intérieur. Nous commandons et nous installons en profitant de la musique et en observant tout ce petit monde affairé.

DSC_0212

Nous continuons ensuite nos pérégrinations dans la pointe sud de Manhattan, on passe par Battery Park tout au sud, d’ou part le ferry pour la Statue de la Liberté et Staten Island et finissons par arriver au chantier du nouveau World Trade Center. Symbole d’une Amérique qui va de l’avant, les travaux sont déjà bien entamés pour les nouvelles tours (qui seront terminées en 2013) et la One sera la plus haute de New York et la troisième du monde avec ses 541,32 mètres (1776 pieds qui rappelle l’année de l’indépendance des USA).

DSC_0215

La fin de l’après-midi sera consacré à renouveller entièrement ma garde-robe au Century 21 proche de la. C’est un immense magasin vendant toutes les marques américaines possibles à des prix défiant toute concurrence. La carte de crédit chauffe peu en comparaison de tout ce que nous avons entre les mains. Nous faisons même un aller-retour jusqu’à l’hôtel (en métro) pour y déposer une première salve d’achats. Nous nous rendons ensuite dans le magasin Abercrombie, ou nous devons faire la file avant de rentrer. Les prix sont nettement moins chers que chez nous (mais reste élevé tout de même !) et j’achète deux trois articles. Nous allons aussi faire un tour à l’Apple Store de la 5ème avenue mais sa façade est en travaux. Comme je ne compte rien acheter de spécial, nous ne traînons pas ici.

Après le repas, nous redescendons vers notre dernière visite du jour: l’Empire State Building et sa vue qui promet d’être sublime. Nous arrivons au pied de la tour et la, c’est de la folie. Une file longue de plusieurs dizaines de mètres attend pour grimper tout là-haut. On en a pour des heures ! Un vendeur vient nous voir et nous propose de couper la file et de profiter d’une séance en 3D, le NY Skyride. On veut se faire plaisir et on paye les presque 100$ demandés. Bon, soyons clair, à nos yeux c’est une grosse arnaque. On nous fait patienter des plombes dans des salles sombres et surchauffées jusqu’à nous faire entrer dans une salle de cinéma. Le film est bien fait et permet de « visiter » New York en une demi-heure à bord d’un véhicule fou et les sensations qui vont avec. Au final, on se retrouve un peu plus loin dans la file mais on attendra quand même presque deux heures avant d’arriver  finalement en haut de la tour. Un contrôle de sécurité avant même de monter dans l’ascenseur me prive de mon trépied que je récupérerai plus tard.

Alors, effectivement, la vue est superbe de là-haut. On voit toute la ville illuminée et jusqu’au New Jersey et le pont de Brooklyn.

DSC_0216 DSC_0223 DSC_0240

DSC_0229 DSC_0233 DSC_0235

DSC_0224 DSC_0234

C’est très impressionnant mais le moment est quand même bien gâché par le monde fou qu’il y a là-haut. On est collé l’un à l’autre et pour approcher des barrières, il faut jouer des coudes. C’est de la folie et finalement on profite assez peu des merveilles offerte par le monument. On redescend donc sans trop de regret et de toute façon épuisé et rentrons à notre hôtel pour nous coucher … C’est avec un milliard d’images incroyables dans la tête que nous nous endormons.

Tags:, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :