Jour 1: Un rêve se réalise !

L’idée de ce voyage est née simplement. Durant les vacances d’été 2010, mon cousin qui habite aux USA vient nous rendre visite, chez nous en Belgique, et nous présente sa nouvelle compagne. Cela faisait quelques années que je ne l’avais plus vu mais tout de suite, le courant passait facilement. De même, avec son amie, américaine pure souche super sympa. Ce n’était qu’une soirée mais elle a permis de préparer un voyage qui sera court mais vraiment génial. Nous allons beaucoup rouler car nous avions ciblé quatre endroits que nous voulions faire en 15 jours: New York bien sur, Raleigh en Caroline du Nord pour aller y voir la famille, les chutes du Niagara et Cape Cod. Les distances étant énormes, nous rajouterons de courtes étapes dans de grandes villes sur notre chemin.

Notre voyage démarre le samedi 3 septembre lorsque notre avion décolle de Zaventem vers 10h du matin. Aucun problème pour embarquer même si nous étions un peu stressé par le système d’ESTA qui permet d’entrer sur le territoire américain. Nous avions réservé un aller/retour jusque New York avec United. Bon, heureusement que le vol est relativement court (8h sans escale), car le confort n’est pas spécialement au rendez-vous, surtout comparé à notre dernier vol avec Malaysia Airlines. Le personnel de bord est habillé avec des espèces de training en coton, pas de télé individuelle, les repas vraiment pas terribles. Finalement, j’arrive quand même à fermer les yeux deux petites heures, ce qui raccourcit d’autant le vol.

Nous finissons par nous poser à JFK, le plus gros aéroport de la ville. Nous récupérons nos bagages et passons la douane. Nous avons peut-être eu de la chance mais le mythe du douanier désagréable n’est pas d’application pour nous. On plaque nos doigts sur le petit écran qui prend nos empreintes digitales, on nous pose deux trois questions et on fini par tamponner notre passeport. On trouve facilement la sortie et nous mettons dans la file pour prendre un taxi. En effet, l’aéroport est situé dans le sud du Queens (un des cinq boroughs – un arrondissement – qui constitue la ville) et nous voulons parcourir les 25 kilomètres qui nous sépare de notre hôtel au plus vite.

Dès le départ, la ville nous offre ses plus beaux clichés. Le taxi jaune qui nous embarque, le chauffeur un peu (beaucoup ?) bourru, la conduite de ce dernier assez agressive et puis l’arrivée sur Manhattan ! On voit tout d’abord la pointe des gratte-ciels qui se découpe dans le ciel et puis on s’engage sur un pont et on entre enfin dans le vif du sujet. On ouvre grand ces yeux pour admirer ces immenses buildings, ces rues qu’on a l’impression de connaître tant on les a vues dans des films ou des séries, la vie qui grouille partout ! On est un peu fatigué mais ce spectacle nous tient éveiller sans problème. Au bout de 40 minutes, on arrive devant le Dream Hotel que j’avais réservé, pas trop mal situé au croisement de Broadway et de la 55th rue. On réalise un check-in rapide, on dépose les bagages, on s’habille confortablement et nous ressortons aussi vite, avide de faire nos premiers pas dans la ville.

Nous avions choisi de filer dans Central Park qui se trouve à seulement cinq minutes à pied de notre hôtel. Nous nous engageons donc sur la 7th avenue en direction du nord. A peine avions nous fait quelques pas que l’appareil photo commence déjà à flasher dans tout les sens ! Il fait splendide et cette ville prend au corps directement, c’est incroyable !

DSC_0019 DSC_0021

Nous arrivons donc assez vite au bord de ce parc mythique, long de 4 kilomètres sur 800 mètres de large. On est tellement excité qu’on en arrive à photographier des panneaux de signalisation. Pas de doute, on y est !

DSC_0025

On s’engage donc à l’ombre des arbres et marchons sur les petits chemins qui sillonnent le parc. C’est le poumon de la ville et beaucoup de new yorkais viennent ici pour s’y ressourcer. On peut y faire sa sieste, jouer au base ball avec ses copains ou simplement passer un moment en famille dans les immenses pelouses libre d’accès. En toile de fond, on voit toujours ces immenses buildings qui reflètent le soleil.

DSC_0027 DSC_0034 DSC_0039

Je n’imaginais pas du tout ce parc aussi beau, partout ou mes yeux se posent, j’ai envie de prendre une photo.

DSC_0031 DSC_0047

On passe par toutes sortes d’endroits comme la Bethesda Fountain …

DSC_0043

… ou le Jacqueline Kennedy Onassis Reservoir, un immense lac qui occupe presqu’un quart du parc. La vue est incroyable !

DSC_0054

On décide finalement de ressortir du parc à ce niveau-ci. L’air de rien, nous avons marché déjà quelques heures et l’après-midi touche déjà tout doucement à sa fin. Nous repartons donc vers le sud en longeant le parc sur son coté est. Nous avons 4 kilomètres à faire à pied et nous sommes crevés. Mais l’énergie de la ville nous permet de tenir. Nous passons devant le Metropolitan Museum of Art de New York (le MET) que nous n’avons pas l’intention de visiter. Les musées, très peu pour moi, je préfère découvrir la ville (c’est bien entendu une opinion toute personnelle, ce musée ayant une excellente réputation).

DSC_0060

Nous rentrons prendre une douche rapide à l’hôtel car nous avons eu chaud durant toute l’après-midi et nous ressortons lorsque la nuit est déjà tombée. Nous parcourons les 700 mètres qui nous sépare de ce lieu mythique de la vie nocturne new yorkaise: Times Square ! Lorsque l’on débouche sur cette « place », c’est la débauche de lumière la plus totale ! Un monde fou se presse ici et on doit se faufiler dans cette foule relativement dense. On a vraiment l’impression d’être en pleine journée avec tout ses néons ! En deux mots; j’adore !!!

DSC_0062 DSC_0065

Nous irons manger dans un petit restaurant (la Bella Vita Pizzeria) ou mon épouse était venue manger lors de son premier voyage ici. Elle se rappelait que les pizzas étaient énormes et délicieuses et elle ne s’est pas trompé. Une grande pizza pour deux suffit largement pour combler la faim de deux adultes affamés ! Je découvre aussi un concept inexistant en Belgique: devoir faire la file pour avoir une table. Heureusement, cette fois-ci le temps d’attente sera court, à peine dix minutes. Nous remontons vers notre hôtel en passant boire un verre au Hard Rock Café et c’est véritablement crevé que nous nous écroulons sur notre lit (minuscule au passage, comme la chambre !). Si cette journée est une image de ce qui nous attend, ça promet !!! Vivement demain !

Tags:, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :