Jour 9: On visite enfin Hanoï !

Il est fort tôt lorsque notre train entre en gare d’Hanoï. C’est la troisième fois que nous arrivons dans cette ville et nous allons enfin la visiter. Nous n’avons que la journée pour voir ce qui est prévu car ce soir, nous repassons la nuit dans un train ! Néanmoins, il est vraiment trop tôt pour commencer quelque visite que ce soit. Notre guide appelle un hôtel qu’il connait pour savoir si une chambre serait disponible pour quelques heures. C’est OK pour eux, notre chauffeur (qui a encore conduit toute la nuit, comment fait-il ??) nous y dépose. L’hôtel est splendide et les chambres aussi. Nous y prenons une douche rapide et nous nous rendormons pour une heure ou deux jusqu’à l’heure du petit-déjeuner qui sera réellement délicieux. Au final, ça sera le plus bel hôtel que l’on verra de tout le séjour !

Notre guide nous rejoint et nous partons visiter un petit bout de la capitale. Nous nous rendons tout d’abord sur la place Ba Dinh ou se situe le Mausolée de Hô Chi Minh, fondateur de la République démocratique du Vietnam. C’est un grand bâtiment austère inspiré de celui de Lénine à Moscou. Rien de très joyeux donc, mais le bâtiment a beaucoup d’importance pour le peuple. C’est ici que « l’oncle Hô » (comme il est surnommé) est enterré dans un cercueil de verre ou l’on peut venir se recueillir. Les règles à l’intérieur sont très strictes: interdit de parler, d’avoir les jambes dénudées, de photographier, de filmer, il faut se tenir en rang par deux, … Enfin bon, de toute façon, la visite n’est pas autorisée aujourd’hui et je dois avouer que ça ne m’intéressait que très moyennement.

DSC_0795

Un peu plus loin, c’est une magnifique et immense demeure située dans un parc. En réalité, c’est le Palais Présidentiel et l’ancienne maison des gouverneurs-généraux de l’Indochine française. Il est malheureusement interdit au public mais la vue de l’extérieur est déjà pas mal.

DSC_0796

Si je me souviens bien, Hô Chi Minh n’y a jamais vécu car c’était un vrai convaincu du communisme. Il vivait dans une espèce de cabane au bord d’un lac non loin de la et se déplaçait dans une citroën DS jaune. Rien de très luxueux pour un président !

DSC_0797

Toujours dans ce même parc, nous voyons un peu plus loin la Pagode Mot Cot ou Pagode au Pilier Unique.

DSC_0800

Elle a été construite au XIème siècle et détruite au XXème par les français. Elle fut reconstruite par le nouveau gouvernement vietnamien. La grande différence vient du fait que le pilier est en béton et non en teck comme avant. La légende raconte que l’empereur qui l’a construite a fait un rêve ou une déesse lui présente son fils sur une fleur de lotus. L’ensemble rappelle donc cette fleur.

Nous quittons donc finalement ce parc fort agréable pour aller manger un petit bout dans une cuisine de rue. Non loin de la se situe une autre pagode, celle de Tran Quoc.

Fondée au VIème siècle, elle est la plus ancienne d’Hanoï et est le lieu sacré des croyants bouddhistes, des visiteurs vietnamiens et des étrangers. Nous visitons l’intérieur ou l’on retrouve les mêmes éléments que dans les autres. On y brule de l’encens dans la cour et finalement l’endroit est agréable car il y a peu de monde à ce moment la.

DSC_0802 DSC_0808 DSC_0806

Nous partons ensuite pour le Temple de la Littérature, le plus important du pays. L’endroit est constitué de plusieurs cours en file indienne et c’est ici qu’on éduquait les futurs grands lettrés du pays. Cette école a fonctionné pendant presque 900 ans et s’est arrêté en 1915. Un grand tambour occupe un espace dans le jardin.

DSC_0816

Nous partons ensuite pour le musée ethnographique qui rassemble toute une collection de costumes, d’outils et d’instruments de musique. Le musée est divisé en deux parties: la première ou sont rassemblés tout ces objets et la deuxième en extérieur dans une espèce de grand parc. Dans celui-ci se trouve toutes sortes de reproductions de maisons des différentes minorités. Certaines ont réellement des formes incroyables !

DSC_0821

Qui nous avait laissé faire la visite seul et nous avait fixé une heure de rendez-vous pour la sortie. Il nous reste une heure à tuer avant de le rejoindre et nous décidons de la passer dans la buvette du parc. Il fait chaud aujourd’hui et la bière que nous commandons fait un bien fou !

Nous repartons ensuite dans le centre-ville revoir le lac Hoan Kiem dont voici la légende:

« Selon la légende, Lê Lợi, Lê Thái Tổ de son nom de règne, est un empereur du Đại Việt (14281433), fondateur de la dynastie des Lê postérieurs (1428–1524) et héros national vietnamien.

Lê Lợi, au début de sa lutte contre les Chinois, aurait reçu d’un pêcheur une épée repêchée dans le lac. Dix ans plus tard, après avoir réussi les chasser , et traversant ce même lac, il est abordé par la tortue, qui lui réclame l’épée au nom du Roi-Dragon, ancêtre mythique du peuple viêt. Lê Lợi comprend alors que l’épée était un mandat du Ciel pour chasser les Chinois du pays.

Le lac de la légende est le Hồ Hoàn Kiếm, le « lac de l’épée restituée », situé à Hanoï. Les souverains de la dynastie des Lê ont continuellement embelli ses abords. » (source wikipédia)

DSC_0825

Un petit pont permet de rejoindre la pagode Ngoc Son ou se rassemble plein de vietnamien. Nous en profitons pour observer leurs activités tel ces deux personnes âgées en train de jouer à je ne sais plus quel jeu.

CSC_0829

Après tout ça, il est déjà temps de partir vers la gare. Nous quittons ce soir le nord du pays pour en rejoindre le centre. Pour ce faire, nous allons prendre le Livitran Express, considéré comme un des trains le plus lent du monde. Il y a à peine 650 kilomètres qui sépare les deux villes et il nous faudra plus de douze heures pour y arriver. Nous mangeons un dernier morceau avec Qui et l’heure des adieux est arrivée. Moment émouvant car en neuf jours, nous avions appris à nous connaître et à nous apprécier. C’est le lot du voyage, souvent on rencontre des gens géniaux qui nous accompagnent sur un petit bout de chemin. De temps en temps, on garde contact mais le plus souvent, on en conserve un souvenir indéfiniment.

Nous grimpons dans le train ou nous partagerons notre cabine avec un couple de français voyageant en groupe. Ils seront extrêmement pénibles, se plaignant de tout et essayant pendant une heure de boucher la sortie de l’air conditionné avec tout ce qu’ils trouvent. De plus, leurs amis passent systématiquement les voir dans notre cabine, créant des allers et retours vraiment énervant. Nous finissons par nous coucher assez tôt et on se retrouve bercé par le bruit du train …

Tags:, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :