Jour 6: Les beautés de Sa Pa

Après une courte nuit, notre train arrive en gare de Lao Cai, peu avant 6h du matin. Nous sommes mal réveillés, il ne fait vraiment pas chaud et il fait encore nuit. Pas la meilleure manière pour arriver dans une nouvelle région. Heureusement, notre chauffeur est la, à nous attendre avec son éternel sourire sur le visage. Il a du roulé toute la nuit sur une route peu évidente et il n’a même pas l’air fatigué. Comment fait-il ? Nous montons dans notre 4×4 et nous partons pour Sa Pa, à un peu moins d’une heure d’où nous sommes. Nous en profitons pour somnoler à l’arrière pendant que le chauffeur et Qui discute calmement.

Nous finissons par arriver à l’hôtel que nous avions choisi et, avant que notre chambre ne soit disponible, nous allons déjeuner dans la petite salle de restaurant. Après nous être calé l’estomac, nous allons sur la terrasse située sur le toit de l’hôtel pour voir le lever de soleil sur la vallée ou nous nous trouvons. Le ciel est légèrement voilé mais nous pouvons déjà nous rendre compte que ce qui nous attend ici va être magnifique.

DSC_0528

On nous annonce que notre chambre est disponible et nous nous réjouissons de nous mettre quelques courts instants au chaud et prendre une bonne douche. Malheureusement, l’hôtel ne dispose pas de chauffage mais seulement d’un poêle à bois par chambre qui n’est pas encore allumé. Il fait véritablement gelant ici ! On se renseigne pour pouvoir faire une flambée mais on a droit à un panier de bois par jour et nous préférons le garder pour ce soir quand nous disposerons de plus de temps. On fait quand même l’effort de prendre une douche (chaude, elle ! Heureusement !) et faisons un petit somme d’une heure pour se réchauffer et se reposer.

Nous rejoignons ensuite Qui et nous partons pour une petite balade dans les environs de Sa Pa. A peine descendu du 4×4 que des dames de tout âge en costume traditionnel nous interpellent. Elles essayent de nous vendre toute sorte de choses: des boissons, de la nourriture, des livres et autres bibelots. Devant notre refus poli, elles ne se découragent pas et décident de nous emboîter le pas. Elles marchent tout autour de nous en s’interpellant mutuellement ou en nous montrant tel ou tel « danger » de la piste que nous suivons.

DSC_0580

En fait de danger, la boue est le principal souci. Il a apparemment beaucoup plus et nous devons chercher les endroits les plus secs dans une descente assez raide. Mais ce qui nous entoure vaut largement le risque encouru. Nous sommes entourés d’un symbole de l’Asie: les rizières en terrasse !

DSC_0536 DSC_0552 DSC_0565

Alors, OK, c’est artificiel. Mais le paysage est tellement beau qu’on en arrive à oublier la contribution de l’Homme dans tout ça. Cela nous permet aussi d’assister à des scènes de la vie quotidienne des minorités qui vivent ici.

DSC_0586

En chemin, nous tomberons sur un couple de québecois âgé d’une cinquantaine d’années. L’homme est fort sympathique et nous ferons un bout de chemin ensemble en écoutant ces blagues racontées avec son fort accent. Arrivé en bas de la piste, nous arrivons face à une rivière. Deux ponts permettent de la traverser: l’ancien et le nouveau. Par souci de sécurité, nous emprunterons le plus récent.

DSC_0592

Nous finissons par arriver dans le village des dames qui nous accompagnent. On comprend qu’il est temps maintenant de leur acheter quelques choses. Durant le trajet, j’avais promis à deux dames (celles qui avaient l’air le plus sympa) de leur acheter un petit quelque chose mais à elles seules. Les autres essayent quand même pour la forme mais je reste intraitable. Au final, nous achetons de quoi grignoter et un livre sur la région. Les voilà reparties en sens inverse. D’après notre guide, elles vont se dépêcher de remonter le chemin que nous venons de faire pour attendre les prochains étrangers. Pour notre part, nous remontons dans le 4×4.

Mon épouse commence à avoir très mal à la gorge et se sent de plus en plus mal. En théorie, après le repas, nous sommes censés aller faire l’ascension du Mont Ham Rong mais il est convenu que nous allons aller la redéposer à l’hôtel pour qu’elle se repose. J’irai faire seul la petite marche avec Qui. En chemin, notre guide s’arrête  le long de la route pour acheter du gingembre confit qui a théoriquement des vertus curatives pour ce genre d’affection. Je la mets au lit et vais chercher au petit bar de l’hôtel un thé au gingembre bouillant avec du miel.

Après m’être assuré que je ne pouvais rien faire de plus, je pars rejoindre Qui. Notre chauffeur nous dépose à l’entrée d’une rue que nous remontons en grimpant de grandes marches. Nous pénétrons dans le parc installé sur le Mont et nous continuons à grimper. Tout est fort vert et fleuri ici et les roches disséminées un peu partout complète un tableau fort agréable.

DSC_0611 DSC_0613

DSC_0617 DSC_0616

Nous continuer à grimper sans discontinuer pour arriver au sommet du Mont. La, une plate-forme permet d’avoir une vue à 360° sur la vallée et sur la ville. En face de nous se situe la plus haute montagne d’Indochine qui culmine à 3143 mètres: le Fan Si Pan. Des randonnées avec porteurs permettent d’arriver à son sommet mais nous n’avons ni le temps ni la préparation physique pour le faire. On profite donc juste de la vue magnifique qui nous entoure.

DSC_0618 DSC_0614 DSC_0619

Après quelques temps passé la haut, nous attaquons la descente. C’est avec les genoux bien fatigués que nous revenons à notre véhicule. Fatigué mais content de ce que j’ai vu aujourd’hui. La journée touche à sa fin et je vais voir la réception pour que l’on vienne allumer le feu dans la chambre. Avec ce qu’ils donnent comme bois, on tiendra jusqu’au moment de se coucher. Ils arrivent une bonne heure après et en 10 minutes, le feu a pris. Mon épouse se sent légèrement mieux et rebois un bon thé fumant. On verra demain si il faut chercher des remèdes plus radicaux. On finit la journée bien emmitouflé par toutes les couvertures présentes dans la pièce car lorsque la nuit tombe, les températures retombent fortement. Vivement demain, en espérant qu’il fasse plus chaud quand même !

Tags:, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :