Jour 0 & jour 1: Vol et arrivée dans la capitale du nord

Avant même d’être revenu de Chine, nous savions déjà que nous reviendrions en Asie au plus vite. Par contre, quel pays visiter et de quelle manière ? Nous nous renseignons pour la forme chez Nouvelle-Frontières mais leurs offres sont assez limitées, chères et les inconvénients qui y sont liés nous rebutent. Après quelques recherches, je découvre qu’il y a une solution à mi-chemin entre le voyage organisé et le voyage en individuel: des agences locales proposent à des tarifs beaucoup moins élevé des voyages avec un guide et un chauffeur mais ou nous ne serions que deux. Je cherche à recouper les informations sur toutes ces agences vantant leurs services et me décide après des échanges de mail. Notre choix se porte sur Asiatica Travel avec laquelle le feeling était bien passé et qui propose un tarif très intéressant (notamment car il donne un prix en $ et que le taux de change de l’époque était très avantageux). Ça sera donc trois semaines au Vietnam et au Cambodge !

Le jour J est enfin arrivé, nous prenons un tgv qui nous amène de Bruxelles à Paris la veille du départ. Arrivé à Charles-de-Gaulle, nous galérons un peu à trouver la navette qui fait le tour des motels environnants. Nous avions réservé une nuit dans l’un de ceux-ci via booking.com et ça sera la seule fois ou nous serons réellement déçu de l’offre. Après avoir attendu un bon bout de temps de pouvoir monter dans un bus, nous nous retrouvons l’un sur l’autre avec les bagages et un chauffeur fou qui s’amuse à tous nous envoyer valdinguer dans tout les coins. Arrivé au motel, nous nous mettons dans la file pour s’enregistrer. Heureusement que nous sommes troisième car nous avons déjà attendu près de 45 minutes avant que ça ne soit notre tour. Derrière nous, une file de plus de vingt couples attendent … Je les plains réellement !

Arrivé dans la chambre, on n’en croit pas nos yeux. C’est minuscule, ça pue, un mégot de clope traine dans un coin et la salle de bain n’est qu’une microscopique capsule dans laquelle je ne tiens pas debout (je mesure 1m75 !). Mais comme il est déjà tard et que nous nous levons tôt, on décide de déballer le minimum et on se met au lit.

Après une nuit rythmée par les va-et-vient des clients d’un soir, on se réveille et on s’apprête en vitesse. Nous allons vite à la salle du petit-déjeuner que nous avons payé fort cher et la, c’est encore une fois la désillusion. Rien n’est mangeable ! Nous quittons donc ce trou au plus vite et on remonte dans la navette pour le trajet inverse.

Notre vol Paris – Kuala Lumpur – Hanoï décollera à l’heure et sera finalement le meilleur tous confondu. La compagnie Malaysia Airlines est vraiment bien, même en classe éco. Des repas de très bonne facture, une longue liste de film, du personnel charmant et comble de tout, un peu de place pour les jambes.

Nous arrivons à Hanoï vers 13h et un moment un peu stressant se présente. Normalement, pour venir au Vietnam, il nous faut un visa que nous devons faire faire à l’ambassade en Belgique. Ce visa coûte cher et les démarches sont pénibles. J’avais par contre lu qu’en échange d’une lettre de la compagnie de voyage, il était possible de le faire sur place pour 25$ par personne. Le quart du prix mais si ça ne fonctionne pas, on sera remballé chez nous illico. Finalement, tout se passe nickel et après à peine quinze minutes, nous sommes près des tapis à attendre nos bagages. A la sortie, nous cherchons un court moment un panneau mentionnant notre nom. Tout va bien, un jeune nous attend et parle un français impeccable. Il a mon âge, se prénomme Qui et a suivi l’école en français, ici au Vietnam.

Nous sortons de l’aéroport ou un petit 4×4 avec son chauffeur nous attend. Il est plus agé et ne parle pas du tout français mais sourira les 9 jours qu’il restera avec nous et sera d’une attention extrême. Le premier contact est donc très agréable et les derniers doutes quant à une arnaque du net évanouis.

Nous n’avons aucun programme pour aujourd’hui, ils doivent juste nous déposer à l’hôtel que nous avions choisi en plein centre historique d’Hanoï. Les véritables visites commenceront demain. En attendant, notre guide nous accompagne pour nous aider avec le check-in et nous donne rendez-vous assez tôt le lendemain. Nous avons une chambre tout au fond d’un couloir ou nous serons parfaitement tranquille pour nous reposer.

Après une courte sieste, nous décidons que nous voulons déjà aller voir le quartier sans trop nous éloigner quand même. A peine sorti de l’hôtel, l’ambiance asiatique nous explose à la figure. Il y a beaucoup de monde, des odeurs de nourriture partout, des scooters, du bruit.

DSC_0002 DSC_0003

C’est quand même fort différent de la Chine, beaucoup moins moderne mais plus « authentique ». La circulation est beaucoup plus dense que ce que nous avions vu avant, c’est incroyable. Comment cela se fait-il qu’il n’y ai pas plus d’accident ???

DSC_0836 DSC_0838

La technique la plus simple pour traverser une rue est de s’engager prudemment sur la route et puis d’avancer tout droit sans s’arrêter. Les scooters calculeront leurs trajectoires et en théorie – je dis bien: « en théorie ! – tout se passera bien. C’est assez impressionnant la première fois mais ça passe.

Nous trouvons un petit bar à l’étage d’un bâtiment commercial offrant un balcon ou l’on peut s’installer. On en profite pour manger un bout et se rafraichir. On goute pour la première fois la Hanoï Beer qui se révèlera très bonne. En regardant autour de moi, que vois-je ? Non, je ne rêve pas ! Les Backstreet Boys sont en concert ! Ça me fait halluciner, je pensais ce groupe terminé depuis des années !

DSC_0017

Nous finirons par rentrer à notre hôtel finir la soirée et nous endormir très tôt. Demain, les choses sérieuses commencent !

 

Tags:, , , , , , , , , , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :