Jour 7 & 8: Un week-end entre ville et jungle …

Ce matin, réveil tranquille pour tout le monde car l’activité consiste à se rendre au marché de Cayenne. Ouvert tout les samedi matins, c’est un peu comme partout un lieu de rencontre et de commerce de la ville. Nous arrivons donc sur le coup de 11h et nous courrons sous le marché couvert pour nous mettre à l’abri d’une grosse averse qui passait par la.

Ça ressemble à beaucoup de marchés des iles ou d’Asie, un grand bazar organisé ou tout le monde se marche dessus, crie et achète un peu partout. C’est coloré, c’est bruyant, c’est odorant, c’est beau.

DSC_0907

On en profite pour refaire notre stock d’épices et de vanille et pour racheter un chapeau à mon épouse. On s’arrête à un stand proposant de délicieux jus de fruits frais préparé devant nous et on finit par faire la queue devant un des micros-restos asiatiques.

DSC_0910    DSC_0905

Chacun commande sa soupe aux raviolis. L’ambiance surchauffée et la température de la soupe nous offre une véritable suée mais c’est un véritable régal.

DSC_0915

Nous ressortons de la grande halle aux environs de 13h pour constater que tout le monde est en train de replié. Nous voyons quand même une profusion de fruits et de légumes, certains connus d’autres jamais vu. Nous reprenons la voiture pour monter au fort Ceperou, point culminant de la ville.

C’est un ancien fort totalement abandonné ou seule la porte d’entrée et la pagode sont encore visible quoiqu’en très mauvais état.

DSC_0922

Le plus intéressant là-haut est la vue globale que l’on a de Cayenne.

DSC_0921

D’un coté, le fleuve, de l’autre la mer et toute la ville coincée entre les deux.

DSC_0919

Le soleil est de la partie et on respire bien à cette « altitude » grâce à la brise permanente. Seul petit bémol, le coin est squatté par beaucoup de jeunes complètement désœuvrés. Aucun ne s’intéresse à nous mais l’ambiance retombe quand même un peu. Ce n’est pas grave car la suite du programme est un des moments forts de notre séjour.

Nous rentrons à la maison préparer nos sacs car nous partons pour la nuit dans un carbet situé non loin de l’embarcadère du marais de Kaw. Il est donc un peu après 16h quand nous trouvons le point de repère donné par le propriétaire des lieux et nous nous engageons dans une petite piste bien défoncée. Après quelques minutes dans ces conditions, nous arrivons dans une petite clairière occupée par quelques bâtiments. Une employée nous guide directement à nos carbets respectifs et la, c’est la claque.

DSC_0927

Ils sont vraiment très beau, composé d’une terrasse couverte en son centre qui ouvre sur les deux chambres d’un coté et sur la cuisine et la salle de bain de l’autre. Nous n’avons pas accès aux chambres car nous avons demandé à dormir en hamac et nous dormirons donc sur la terrasse. Nous nous installons tranquillement car les hamacs ont déjà été montés pour nous. Ça va être super.

DSC_0924

Nous avions choisi la formule repas, ce qui fait que la nuit est tombée depuis une bonne heure quand on nous amène notre repas au carbet. Repas très français au programme, bon et en grande quantité. J’espérais quand même manger un peu plus guyanais mais c’est tout à fait acceptable malgré tout. Nous avions pris avec nous des jeux de société et des cartes et nous passons une très bonne soirée entre amis. Le moment tant attendu est arrivé, celui de tester nos « lits ». Quel plaisir que de s’installer dans ces hamacs, la couverture sur les genoux pour lutter contre la fraicheur de la jungle. Au final, une nuit parfaite bercée par les bruits des animaux et de la pluie. Pluie qui sera tombée toute la nuit mais qui ne nous aura pas dérangé une seule seconde.

Le réveil se fait par contre avec le soleil, c’est à dire vers 6h car bien évidemment, pas de store pour occulter la lumière. On est tellement bien que l’on fait quelque chose dont je n’ai pas l’habitude: trainer au hamac !
Après une douche rapide, nos amis nous rejoignent et peu de temps après, notre petit-déjeuner complet arrive. Au menu: pain, confiture, muffin, yoghourt, œuf et lard. Délicieux et revigorant !

Le programme de ce matin est d’aller faire une courte rando jusqu’au roches gravées. Nos épouses préfèrent profiter des lieux et nous laissent donc entre hommes pour faire un peu de sport matinal.

Le départ se fait à l’embarcadère du marais de Kaw, il nous reste donc vingt minutes de voiture. Nous sommes assez vite à pied d’œuvre et c’est parti pour une marche annoncée en 1h30 aller/retour. L’aller ne fait que grimper et l’ambiance « jungle après la pluie » est éprouvante car l’humidité est à son paroxysme et la chaleur est bien présente. Mais le vrai problème, ce sont les moustiques qui ne nous laissent aucun répit et qui nous piquent sans arrêt. Les produits ne servent malheureusement à rien car nous transpirons de partout. Cela ne nous empêche pas d’observer une multitude de petites dendrobates jaunes fluo et noires. Ces petites grenouilles sont splendides mais dangereuses de par le venin qu’elles contiennent.

CSC_0962

Nous nous contentons donc de les photographier tout en luttant contre ces insectes de malheur. Il nous faut à peine quarante minutes pour arriver au sommet et voir le but de notre marche. C’est une roche gravée par des amérindiens et maintenant protégée par un petit toit. C’est très beau mais finalement les grenouilles nous auront tout autant plus ! Nous redescendons au pas de course car les moustiques deviennent réellement insupportables. C’est donc en un peu plus d’une heure que nous aurons fait l’ensemble du trajet.

Sur le trajet du retour, nous observons un spectacle assez rare: une bande de ouistitis se trouvent sur la route. Nous arrêtons la voiture et coupons le moteur et nous attendons. Les singes ont fuis mais pas très loin car nous les voyons dans les branches à quelques mètres de nous. Plus on attend et plus on les voit revenir et nous regarder d’un air curieux. Ils sont vraiment beaux ces petits animaux !

Retour au carbet, on refait les sacs et nous rentrons à la maison. On soigne les multiples piqures et aujourd’hui nous faisons pour la première fois la sieste. Demain, encore de la rando au programme !

Tags:, , , , , , , , , , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :