Jour 6: Journée zoo et artisanat

Suite au physique défaillant des uns et des autres, nous avions décidé la veille d’échanger le programme d’aujourd’hui avec celui de lundi. Nous nous levons donc plus tard que d’habitude et passons la matinée à panser nos coups de soleil et autres petits bobos. Après un bon repas préparé par notre hôte, il est 13h30 quand nous démarrons en direction du zoo de Cayenne. En réalité, ce zoo ne se trouve pas à Cayenne mais à Montsinery, petit village à une vingtaine de minutes de chez nous.

Avant de bifurquer vers le village, notre ami continue un peu plus loin pour aller voir les étals d’artisanat amérindien, situé le long des routes passantes. Ces derniers s’installent la, sans heure d’ouverture, et vendent leurs productions de magnifiques paniers tressés, d’objets de décorations ou de bijoux, toujours 100% naturel. Pour le constater, il suffit de regarder avec quelle habileté, il tresse les paniers en attendant le client. Anecdote amusante, ils utilisent des tambours de machine à laver comme barbecue. Nous croisons aussi le chemin de notre premier phasme, insecte ressemblant à une brindille. On y reste une dizaine de minutes mais peu d’Amérindiens sont présents à ce moment la et le tour est vite fait.

Après avoir un peu galéré pour trouver l’entrée de Montsinery (le panneau indicatif du zoo a mystérieusement disparu), nous y voila enfin. Très peu de voiture sur le parking, nous allons être tranquille. L’entrée est assez chère – une quinzaine d’euros – mais comme beaucoup de choses dans ces contrées. Qu’on aime ou qu’on aime pas le principe du zoo n’est pas vraiment la question, néanmoins celui-ci a le mérite de ne montrer que des espèces habitant en Guyane et qu’on ne verra probablement jamais en jungle. Il reste rare de rencontrer des félins et si un jour ça devrait être le cas, on aurait que peu de temps pour profiter de la beauté de ces animaux. Dans le même ordre d’idée, beaucoup de ces animaux sont des animaux nocturnes que l’on observe que trop rarement, même si on dort en pleine nature. Pour terminer, cette visite est peut-être à faire avant d’aller se dégourdir les pattes pour la première fois pour pouvoir identifier les espèces rencontrées.

On reçoit un plan à l’entrée, pas vraiment nécessaire car le chemin forme une boucle. On peut y voir par contre qu’une trentaine d’espèces d’animaux différents vivent ici, sans compter les iguanes prenant le soleil un peu partout et libre d’entrer et sortir du parc.

CSC_0903

On peut donc observer tout d’abord des caïmans appartenant aux quatre espèces existante, notamment l’énorme caïman noir en train de prendre la pose juste devant nous. Comme, lors de notre excursion au marais de Kaw, nous n’avions aperçu que les yeux des plus gros représentants, cela nous permet de nous rendre compte de leur taille réelle. Impressionnant !

DSC_0840

On peut voir aussi un petit groupe de chiens bois, sorte de croisement entre un chien et un ourson tellement leur fourrure y fait penser. On aurait qu’une envie, c’est d’aller les caresser.

Des aras aux couleurs chatoyantes font les beaux devant nous, des perruches de toutes sortes prennent la pose et les ibis rouges que nous avions vu de loin sont la juste devant nous.

On finit par arriver dans la partie des félins et, si c’est vrai qu’il est intéressant de pouvoir les voir en toute sécurité, on regrette quand même de voir ces magnifiques animaux enfermés dans leurs cages. Au comportement d’un puma, on peut voir qu’ils ne supportent que très peu leurs conditions de vie car ces animaux sont territoriaux et auraient besoin d’enclos immenses pour se sentir mieux.

CSC_0864

Néanmoins, on peut observer des jaguars, des pumas, des ocelots et différentes races de félins se rapprochant un peu plus de la taille d’un gros chat (ocemas, chats margay, chats tigres).

CSC_0858

Après leurs enclos, on pénètre dans la « jungle », partie agréable car totalement ombragée ou la star se nomme le maïpouri (tapir en créole) qui, chance pour nous, est en train de jouer dans l’eau juste devant nos yeux. Il plonge, réapparait un peu plus loin et replonge.

DSC_0876     DSC_0880

Après dix minutes d’effort, il est temps qu’il aille se reposer et ressort de l’eau pour aller se trouver un coin à l’abri du soleil. D’après les photos, ils sont apparemment quatre mais les autres doivent faire la sieste hors de notre vue.
C’est aussi dans cette partie que nous avons vu à une dizaine de mètres de nous, la tête d’un gros varan, pensionnaire libre lui aussi et qui a fui à notre approche.

On continue la visite avec les enclos à singes ou l’on peut observer notamment le singe hurleur dont le cri fait penser à un roulement de tonnerre que l’ont entend jusqu’à cinq kilomètres en jungle. Cet animal est capable d’empêcher de dormir quiconque se trouvant dans son champ d’action. Moment amusant car l’animal n’est pas si gros que cela alors qu’on aurait pu s’attendre à une sorte de gorille.

DSC_0896

Après être passé devant les enclos de majestueux aigles et autres rapaces, on termine dans la volière ou les perruches volent en formation serrée autour de nous.

DSC_0898

C’est aussi ici que sont disposés les quelques terrariums présentant des espèces de serpent tels que des boas de toutes les couleurs et un petit anaconda de 6 mètres.

DSC_0900

On termine la visite par la boutique (évidemment !). Le tout nous aura pris deux bonnes heures qui auront été somme toute bien agréable car le parc est bien pensé et bien ombragé.

Sur le chemin du retour, nous allons faire quelques courses et terminons la journée sur une impression très positive. Le programme du lendemain, le marché de Cayenne et ensuite, un moment que j’attendais, une nuit en carbet dans la région du marais de Kaw. Hâte !!!

Tags:, , , , , , , , , , , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :