Jour 27: Yellowstone – 2ème partie

La nuit fut difficile ! Le petit comique qui a occupé notre chambre la nuit d’avant n’a rien trouvé de mieux à faire que de brancher le réveil sur minuit ! Imaginez notre surprise quand ce foutu BIP BIP BIP se met à rugir à cette heure la ! Moralité: toujours regardez si le réveil n’est pas branché.

Il est 7h quand nous montons dans la voiture. On a décidé de chambouler un peu le programme établi car avec des plans et après avoir roulé dans le parc, il est plus facile de s’y retrouver. Au programme du jour, on va jusque Old Faithful et on revient vers West Yellowstone en passant par Upper et Midway Basin.

C’est donc, après de multiples arrêts photos devant les plaines parsemées de nuages de vapeurs avec les bisons qui vont bien, que nous arrivons à l’hôtel du Old Faithful.

DSC_0052

Son lobby est tout bonnement gigantesque, tout en bois. C’est vraiment une très belle construction, d’ailleurs classée monument historique. Après un petit tour par la boutique souvenirs, on reprend la voiture pour se rendre au visitor center. Ce qu’on avait pas trop compris, c’est qu’on roule pendant un mile pour se retrouver à deux minutes à pied de l’hôtel !

DSCN2014

Au visitor center, on apprend que le geyser Old Faithful va sortir de ses gonds d’ici une demi-heure, on prend donc le temps d’acheter les petits plans détaillés du parc (50 cent le plan, pas cher !) et on y reporte les heures ou les geysers vont crachés.

DSCN2017

On se rend ensuite sur les gradins entourant le geyser et on choisit notre place à notre aise. A cette heure-ci, il n’y a quasi personne, c’est parfait. Le vieux loyal fume à qui mieux mieux et comme l’heure affichée est valable à plus ou moins dix minutes, on sent la tension monter petit à petit.

DSC_0056

Parfois, un plus gros nuage de vapeur sort et on se jette sur les appareils photos persuadés que ça va commencer. C’est un peu … stressant car même si on sait ce qu’il est censé se passer, on n’a jamais vu ça avant et on s’attend à beaucoup de choses. C’est finalement à l’heure pile qu’il décide de commencer son spectacle. Ça crache de l’eau brulante à des hauteurs impressionnantes, en jet continu. C’est vraiment magnifique mais ça ne dure pas très longtemps. Et au bout de cinq minutes, tout le monde se lève et part chacun de son coté. Pour nous, c’est la visite du bassin (Upper Basin) qui comprend le Old Faithful.

DSC_0062

Nous voilà donc parti sur les petits sentiers en planches, passant au milieu de bassins colorés et de divers geysers. Comme il est dit dans le routard, il y aura toujours deux ou trois geysers de bonne composition pour offrir un spectacle. C’est une affirmation assez vraie car en effet, de petits geysers se mettent à cracher au gré de leurs fantaisies. Mais aucun aussi impressionnant que le premier.

Mais soudain ! A 50 mètres devant nous, un énorme jet d’eau apparait dans le ciel ! Mon épouse dit que c’est la chance, en réalité un programme extrêmement précis de ma part et on a droit au show du Grand Geyser (j’avoue, je suis de mauvaise foi, il aurait du éclater 1h15 plus tôt …). Alors là, c’est du spectacle. Celui-ci explose en « feu d’artifice » envoyant ses gerbes d’eau à des hauteurs impressionnantes par à-coup. Les gens présents font des « Oooh » et des « Aaaah » à chaque fois qu’un jet va plus haut le précédent. C’est vraiment exceptionnel. Et lorsque l’on croit que c’est fini, il repart de plus belle ! On en redemande, mais non, il a fini pour maintenant et on repart avec des dizaines de photos du moment, heureux comme des gamins.

DSC_0099

On termine notre boucle et on revient au visitor center. Le Old Faithful va de nouveau cracher mais les gens présents sont déçus, car effectivement il n’y a quasi rien eu cette fois-ci. Il faudra revenir, messieurs dames.

Il est donc déjà 10h30 quand nous remontons sur la route. Peu de temps car nous nous engageons sur le parking du Black Sand Basin. C’est un petit plateau contenant quatre « piscines » et geysers. Le plus connu est l’Emerald Pool qui propose effectivement de belles couleurs, toujours aussi surnaturelles. Par contre, on en fait assez vite le tour et nous repartons.

Nous arrivons au Biscuit Basin, même principe que le précédent. Quelques bassins et geysers dont la Saphyr Pool, aux eaux … saphirs, c’est à dire d’un bleu profond. C’est toujours aussi beau. Mais toujours assez rapide à faire. On remonte en voiture.

DSC_0131

Il va être midi et nous hésitons sur la marche à suivre. On décide que pour s’ouvrir l’appétit, nous allons faire une petite marche « non-officielle » qui nous permettra de prendre un peu de hauteur. Pourquoi faire ? Pouvoir admirer vu d’en haut, l’un des plus grands si pas le plus grand bassin du parc, un des plus connus aussi: le Grand Prismatic. Nous nous garons donc un mile avant le Midway Basin ou il se situe sur le parking de Fairy Falls. Nous voilà donc parti à suivre un chemin le long de la rivière et au bout d’un quart d’heure, un petit sentier démarre sur notre gauche. En fait de sentier, c’est l’ascension d’une colline, encombrée de troncs d’arbres entassés n’importe comment. Le sol est glissant et la respiration courte mais quel spectacle de la haut ! On voit ce bassin, qui vu d’ici ressemble à un gigantesque œil multicolore. La vue est véritablement unique et vaut largement l’effort fourni. Après avoir cherché tout les meilleurs points de vue de cette colline, on redescend et nous retournons à la voiture. En tout, cela nous aura pris une bonne heure mais quel plaisir !

DSC_0169

Après un repas vite expédié, nous nous garons sur le parking de Midway Basin. Il faut se battre car le parking n’est pas grand et les gens se garent ou ils peuvent. On attaque donc la boucle proposée … Malheureusement, pas grand chose à voir car la vapeur est très forte à ce moment-ci, ce qui recouvre quasi complètement les bassins. De temps en temps un petit coup de vent dévoile les couleurs de l’eau mais c’est vraiment furtif. Et que dire de Grand Prismatic ? Autant vu de la colline, il est splendide mais vu du sol, on n’y voit rien. Déjà on en est beaucoup plus éloigné que pour les autres bassins mais il est tellement grand qu’il est impossible d’ici d’en appréhender l’ensemble. Franchement, je ne regrette pas le conseil fourni car j’aurais pu être vraiment déçu. C’est donc avec un sentiment mitigé que nous attaquons la dernière étape du jour: Firehole Drive.

C’est une petite route en sens unique, le long de laquelle on s’arrête pour aller voir différents bassins et geysers. Ce n’est pas les plus beaux mais par contre ils sont très peu fréquentés, ce qui après la foule de Midway fait du bien.

Il est quinze heure quand nous décidons de repartir à West Yellowstone. Pour plusieurs raisons. La principale étant que tout ses bassins et ses geysers sont splendides mais voilà six heures que nous nous baladons au milieu de tout ça et le sentiment à ce moment-ci, c’est qu’on se lasse un petit peu. Le mot est fort et ne décrit pas exactement ce que l’on ressent mais c’est ce qui s’en rapproche le plus. On a donc décidé d’inverser nos deux dernières journées pour ne pas refaire le même genre demain. Donc au programme, ca sera direction la Lamar Valley par le col de Durangen (qui a ouvert comme par miracle hier !) et puis les terrasses de Mammoth Hot Springs.

Tags:, ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :