Jour 25: En route vers Jackson Hole !

Après une bonne nuit de repos, il est 5h55 lorsque nous démarrons de notre cabin de Moab, direction Jackson (Hole ?), Wyoming. Au lieu de faire la route en ligne droite, on a décidé de prendre un itinéraire bis, qui rallonge d’à peine une demi-heure le trajet. On retraverse donc Moab et nous prenons sur notre droite la route 128. Quel plaisir de conduire le long du Colorado, avec le soleil qui éclaire petit à petit les falaises qui nous entourent. Il fait déjà bon, une vingtaine de degrés, et personne sur la route si ce n’est comme d’habitude, des écureuils qui jouent à celui qui passera le plus près de notre voiture. C’est du sport que d’arriver à les éviter ! Néanmoins, c’est très agréable … Après quelques temps sur cette route, on rejoint la I70 pour quelques miles et nous pénétrons dans un nouvel état: le Colorado ! On quitte l’autoroute au niveau de Mack pour attraper la 139.

DSCN1881

Changement assez radical car la première impression est que c’est vert, montagneux et une certaine douceur de vivre a l’air de régner ici. On s’engage dans une vallée, en direction d’une chaine de montagne que l’on ne tarde pas à gravir, puis à redescendre de l’autre coté. Avant de commencer l’ascension, on longe une rivière ou on ne serait pas surpris de voir un ours en train de chercher son déjeuner. Mais, en fait non, pas d’ours ! De toute façon, je n’ai jamais entendu parler de plantigrade dans cette partie des Etats-Unis.

On roule, on roule et on repasse en Utah. J’imagine qu’on aurait pu gagner un peu de temps en y allant en route directe mais ces quatre premières heures de voyage ont été de tout repos et un régal pour les yeux. On s’arrête à Vernal pour une courte pause essence. Il est 10h. On a déjà bien roulé ! C’est ici que l’on reprend la 191 direction le nord.

On redémarre assez vite car on est pressé d’arriver et il y a encore cinq heures de route jusque notre hôtel. On reprend donc la route et ça commence à monter sévèrement. On se retrouve carrément en pleine montagne, entouré de bois, de lacs, d’un barrage que l’on franchit. Quasi personne aussi bien sur les routes que sur les cotés. On croise très peu d’habitations, c’est vraiment étonnant ces énormes étendues vierges. On a pas l’habitude d’une si faible densité de populations par chez nous. Arrivé en haut, on se retrouve dans les Alpes, d’énormes prairies verdoyantes, des sommets encore légèrement enneigés et une route qui serpente au milieu de tout ça. C’est ici qu’on franchit la frontière avec le Wyoming.

La route qui suit n’est qu’une longue succession de prairies avec en tout et pour tout, une vache ! Bizarre ! Il est midi trente lorsque l’on s’arrête en bord de route sur une petite aire aménagée d’une table. Pas vraiment envie de s’y asseoir, c’est une des premières fois que l’on voit un bord de route aussi sale. Bouteilles de bières cassées au sol et déchets, la personne qui a adopté cette highway va avoir du boulot !

On est donc toujours sur la 191, route interminable mais néanmoins sublime, on traverse des « bleds » et en ligne de fond, des sommets enneigés. Lorsque l’on finit par arriver à leurs pieds on les longe et on pénètre dans des vallées rappelant étrangement la Suisse. Chalets en bois, vaches, montagne, … manquerait plus qu’un Tyrolien et le tableau serait complet.
Un panneau lumineux nous indique la présence d’un wapiti quelque part sur la route mais bon, on ne le verra pas.

On arrive finalement sur Jackson ou l’on fait le check-in dans l’hôtel le plus chic du séjour: The Lodge at Jackson Hole en suite king. Super promo trouvée sur le net car le prix des chambres est … hors budget ! Après une rapide douche, on part direct dans le centre de la bourgade.

DSCN1887

Très agréable, fort western, avec les trottoirs en bois, les boutiques vendant tout les ustensiles du parfait cowboy ou de la parfaite cowgirl. C’est très sympa, j’essaye des stetsons, mon épouse s’achète ses boucles d’oreilles du voyage (à chaque voyage, elle a droit à sa paire, souvenir qui lui permet de voyager à chaque fois qu’elle les porte). On va faire notre repas du soir au Bubba’s BBQ, très bon resto familial avec des portions de viande assez monstrueuse. Demain, route vers Yellowstone avec une incursion rapide dans le parc de Grand Teton !

DSCN1889

Tags:

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :