Jour 19: Zion National Park

Zion était un des parcs dont j’attendais beaucoup. Au programme de la journée, une rando inédite les pieds, voir plus, dans l’eau: les Narrows ! Les photos vues de cet endroit m’avait particulièrement emballé, et puis il faut avouer, c’est original ! Elle était prévue pour l’après-midi, malheureusement …

On se lève tôt     ce matin car pour se dérouiller les jambes, nous voulions faire une ballade relativement facile, les Emerald Pool Trails. Ce sont trois bassins (Lower, Middle et Upper) relié par un sentier présentant peu de difficulté (contrairement à ce qui est dit dans le gdr ou eux n’en cite que deux). Après un copieux petit déj, nous nous rendons sur le parking du visitor center pour prendre la navette qui nous amènera au point de départ. Il est 8h30 quand nous sommes à pied d’œuvre. La première partie nous amène donc au Lower par un chemin relativement plat. Rien de spécial à raconter sinon la présence quasi permanente d’écureuils et de deux daims.

DSC_0395

L’arrivée sur le bassin pourrait être spectaculaire car d’après ce que nous comprenons de l’eau est censée s’écouler en cascade dans le bassin et nous devrions passer derrière le rideau d’eau. En réalité, le peu de précipitations fait que s’écoule doucement quelques gouttes dans un bassin presque sec. Mouais …

Nous continuons notre route pour arriver sur Middle Pools. Le chemin est toujours aussi facile pour un résultat encore plus décevant. La, il n’y a vraiment plus rien à voir si ce n’est deux rigoles d’eau quasi à sec. L’eau tombant dans le Lower venant d’ici, ce n’est pas étonnant.

DSCN1738

La dernière partie qui nous amène à Upper est un peu plus grimpante mais ca se fait très bien. On se dirige vers les falaises en suivant un sentier plus vraiment aménagé mais fort agréable. On arrive sur une sorte de petite plage au bord d’un bassin, protégé par les parois rocheuses. L’endroit aurait été plus beau si le temps n’avait pas eu cette vilaine teinte grise. Néanmoins, c’est agréable et un écureuil fait un show rien que pour nous venant même renifler mon sac que j’avais laissé par terre. Malheureusement pour lui, je n’avais rien qui l’intéressait. De toute façon, il n’aurait rien eu, il est bien précisé dans tout les parcs de ne surtout pas les nourrir.
Petite anecdote: un monsieur que nous avons dépassé a atteint fort courageusement cet endroit. Il marchait péniblement avec une canne (vraiment péniblement) mais il l’a fait. Chapeau, son calvaire faisait mal au cœur mais ça se voyait qu’il était fier de lui à l’arrivée.

DSCN1753

Nous reprenons donc la piste en sens inverse car nous devons nous rendre au visitor center pour préparer notre rando de l’après midi. Nous arrivons en bas peu après 10h. On reprend le shuttle en sens inverse.

Comme mon épouse me le disait, avec notre expérience du temps pourri, il allait pleuvoir. Ce n’était pas encore le cas mais ça n’allait pas tarder. La ranger a qui nous avons affaire ne nous encourage pas vraiment dans notre démarche. Elle nous précise qu’il y a un risque d’orage, qu’il faut surveiller la couleur de l’eau et la présence de moustique pour faire demi-tour en cas d’alerte. De plus, les chaussures d’eau que nous avons amenée ne conviendrait pas à cette ballade. Mais nous pouvons la faire si nous voulons … Rien de très engageant tout ca ! Nous décidons de retourner sur Springdale pour manger un bout et réfléchir à la suite des événements. Faire quand même cette rando, c’est s’exposer à un risque d’après elle, même minime, et les seules chaussures qui conviendrait serait nos chaussures de rando, qui seront trempées comme des soupes. On en a besoin pour le reste du séjour … Le temps continuant à ne ressembler à rien, c’est bien dégouté que nous décidons de laisser tomber. La nuit que j’avais passée m’avait épuisée car j’avais très peu dormi, on décide donc d’aller se reposer une heure avant de reprendre la route pour quand même essayer d’explorer un peu plus avant le parc.

C’est vers 14h que nous arrivons au départ de Riverside Walk, tout au fond du parc, première partie des Narrows. C’est la partie à sec de la rando que nous avions prévue, nous pouvons donc quand même nous rendre près de la rivière. La ballade est agréable et est vraiment simple. Sur tout le chemin, j’étais à la recherche des tarentules apparemment présente dans cette partie du parc, mais comme pour les serpents, le mauvais œil me poursuit ! Lorsque nous arrivons au bout, nous voyons les gens revenir de la rivière. Ils ont l’air quand même épuisé mais surtout, tous portent les mêmes chaussures étanches et les mêmes pantalons ! On pouvait louer le matériel adéquat ! Si la ranger nous avait dit cela, ça aurait changé pas mal de choses !!! Surtout que l’endroit avait l’air vraiment superbe, malgré le temps toujours plus gris !

DSC_0387
Anecdote amusante: lorsque nous sommes montés dans la navette pour arriver ici, une grande famille américaine occupait l’espace. On s’installe sur deux sièges à proximité et tout de suite la conversation s’engage. Ils veulent savoir d’où on vient et nous pose toutes sortes de questions sur notre voyage. Vraiment très sympa. D’autres personnes montent sur le trajet, et d’un coup quelqu’un de la famille annonce que c’est l’anniversaire de sa femme présente à ses cotés. Tout le bus s’est mise à chanter Happy birthday de bon cœur. Elle ne savait plus ou se mettre mais souriait à pleine bouche. Moment surprenant mais rigolo !

Sur le trajet du retour, nous nous arrêtons pour faire une courte marche, le Wheeping Rock Trail. Ballade très courte, à peine dix minutes pour arriver mais ca grimpe pas mal. Un peu la même configuration que Lower c’est à dire très peu d’eau. Néanmoins, l’endroit offre une belle vue sur la vallée et ne nécessite pas beaucoup d’effort.

DSCN1759

C’est le cœur gros que nous retournons au visitor center vers 17h. Comment ne pas être déçu ? Deux randos sont à faire dans le parc et nous en avons fait aucune des deux. Le Bright Angel Trail qui est apparemment une des plus impressionnantes n’étaient de toute façon pas prévue au programme mais les Narrows … J’en suis déjà à imaginer un itinéraire pour un futur voyage dans ces contrées mais la je consacrerais deux jours à ce parc pour pouvoir les faire toutes les deux, non mais !

Conclusion: Je suis pas mal triste de n’avoir pas pu faire une des randos qui me tenaient le plus à cœur, la faute à des conditions et des conseils pas vraiment en notre faveur. Promis, nous reviendrons !

Demain, route vers Bryce Canyon très tôt afin d’avoir le plus gros de la journée dans ce parc, en espérant que le temps soit meilleur que celui annoncé.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :