Jour 18: En route vers Zion !

Dans notre programme original, j’avais réservé cette journée en espérant pouvoir aller à The Wave. Comme certains le savent, un système très restrictif de loterie n’autorise que 20 personnes sur le site chaque jour. En janvier, nous avions quand même tenter notre chance mais le résultat avait été négatif. Il fallait donc trouver que faire tout en sachant qu’au soir nous devions être à Springdale pour être à pied d’œuvre pour Zion le lendemain. La solution est venue de mon cher Rafa qui m’a proposé des idées inédites et pas mal en dehors des sentiers battus. On verra qu’au final ce fut de belles découvertes.

Nous avions donc réservé deux jours plus tot, à notre arrivée à Page, une demi-journée de rafting sur le Colorado. Nous avions donc rendez-vous au Welcome Center à 3 minutes de notre hôtel à 7h du matin. On signe l’acte de présence et nous attendons en compagnie d’une bonne cinquantaine de personnes le bus qui va nous déposer au pied du barrage de Glen Canyon. Le temps que tout le monde soit prêt, il est 7h30 et nous prenons la route. Dix grosses minutes plus tard, nous pénétrons dans un tunnel « Restricted Area » gardé par     une personne armée. Ça rigole pas ! A la sortie de ce long tunnel, nous nous retrouvons au pied du barrage. On nous met un casque de chantier sur la tête pour nous protéger d’éventuelles chutes de pierre jusqu’au petit embarcadère. En fait de rafting, ce sont de gros zodiaques à quatre boudins. Nous embarquons à douze et notre guide/pilote se présente, met en route le moteur et nous voila à descendre le cours du Colorado. Instant magique car le soleil pénètre petit à petit dans le canyon (il ne fait d’ailleurs pas très chaud à ce moment la !), dévoilant des couleurs merveilleuses, donnant de magnifique contrastes entre le noir de l’eau, le rouge des falaises et le ciel tout bleu.
Régulièrement, Tif (notre guide) coupe les gazes pour nous expliquer telle ou telle particularité de l’endroit, nous raconter de petites anecdotes ou juste pour profiter du calme intégral des lieux. C’est vraiment prenant et on souhaite que ces moments la ne s’arrête pas.

DSCN1652

On navigue pendant une bonne heure à ce rythme la, moi installé sur le boudin extérieur (ce qui a ses avantages pour prendre des photos car personne ne veut faire comme moi). Le soleil commence à chauffer quand nous débarquons sur une petite plage ou nous allons passer une bonne demi-heure pour aller voir des pétroglyphes indiens au bout d’un petit sentier. Tif nous a prévenu que l’endroit était habité par des serpents. Avec ma chance, je n’ai toujours pas réussi à en voir un seul !

DSCN1693
Les autres bateaux arrivent après nous (notre guide avait eu la bonne idée de partir en premier pour qu’il n’y ai personne sur les photos) et la plage se retrouve envahie par des hordes de jeunes étudiants en voyage scolaire (quelle chance ils ont ceux la !!!) qui se jette à l’eau en criant et en s’éclaboussant à qui mieux mieux. Nous remontons sur le bateau et continuons cinq minutes notre progression pour nous retrouver dans Horseshoe Bend. L’endroit est aussi splendide que le reste, mais mis à part que l’on voit les gens tout en haut des falaises, difficile de le voir d’en bas. Après quelques explications, il est déjà l’heure de rentrer. La, c’est plein gaz jusqu’au bout et on ne s’était pas rendu compte qu’on avait aussi bien avancé car le trajet retour prend du temps. En chemin, nous croisons des pêcheurs à la mouche avec leur grand pantalon ciré, lançant leurs lignes inlassablement, un pêcheur en bateau avec son chien, des hérons, …
On arrive déjà au barrage, en étant pas mal mouillé (le retour est beaucoup plus humide que l’aller vu qu’on remonte le courant). On remonte dans le bus et nous arrivons vers 11h15 au centre.

La suite du programme est constitué de courtes randos se trouvant sur le chemin de Zion. Ne sachant pas si nous trouverons de quoi manger, nous retournons au Subway de Page avant de reprendre la route.

Après avoir été remplir nos gourdes au Visitor Center situé au barrage, nous arrivons vers 12h15 au lieu de départ de notre première marche: Toadstool Hoodoos. Un petit panneau indique le petit parking. Nous nous préparons et nous commençons à marcher au milieu d’un véritable chaos minéral. Toutes les roches ont l’air d’avoir subi la colère d’un géant, c’est rouge, c’est blanc, souvent les deux en même temps.

DSC_0358

Le sentier est facile à suivre et pas très long. Rafa m’avait conseillé d’utiliser un bâton de marche car l’endroit serait infesté de serpents. A mon grand malheur, pas un seul ne se signale !
Nous arrivons assez vite au but de notre rando. Toadstool Hoodoos, c’est un empilement de roche rouge évoquant des espèces de champignons de pierre. Des rochers sont posés en équilibre improbable suggérant la participation de l’homme. Mais non, ceci est tout à fait naturel et c’est vraiment très beau.
Sur le chemin du retour, toujours à la recherche de mon premier serpent, je suis surpris par un bruit venant de ma gauche, dans un buisson. Sur de mon fait, je dégaine l’appareil photo et commence à fouiller le végétal du regard. J’avance doucement mon bâton et le bruit se fait de plus en plus fort. Impossible de le trouver ce foutu reptile ! A mon avis, c’était plutôt un gros insecte … Toujours pas de chance ! Vingt minutes après, nous sommes de retour à la voiture.

Notre seconde étape se nomme Paria Town Site, toujours sur la route vers Kanab. On s’engage sur une piste assez bonne (sauf un court passage en pente fort sablonneuse, je me demande si on arrivera à remonter au retour) pour arriver au bout de quelques miles au beau milieu de nulle part. J’étais censé avoir un point de vue sur la rivière Paria mais à mon avis, je n’ai pas été assez loin. En effet, nous n’avons pas vraiment le temps de chercher car nous avons pénétré en Utah et nous avons perdu une heure sur la journée. On retourne sur la route en donnant un gros coup de gaz pour franchir l’obstacle de l’aller.

Après une heure de route fort ennuyeuse (mon épouse s’était assoupie et le paysage était loin d’être le plus beau qu’on ait vu), nous nous garons juste avant l’entrée du tunnel conduisant dans la vallée de Zion (attention le parking est minuscule et apparemment impossible de se garer ailleurs) pour aller faire la dernière marche de la journée: Canyon Overlook Trailhead avec comme but, une vue sur la vallée. Au final, ce n’est pas tant le point de vue le plus intéressant de cette marche mais plutôt la marche en elle même. En effet, on suit un sentier que l’on devine plus que l’on ne voit au milieu de roche, on longe des précipices, on marche sur une petite passerelle à flanc de falaise, on passe dans une espèce de tunnel ouvert sur un coté sous la falaise. Vraiment très fun, pas difficile et long d’une petite demi-heure. Un vrai plaisir ! Par contre, oui la vue est belle mais Tunnel View à Yosemite (dans le même « genre ») est plus impressionnante. Ce n’est pas grave tant la marche nous a amusé.

DSC_0376  DSC_0380

Retour à la voiture et nous sommes forcés d’attendre une dizaine de minutes à l’entrée du tunnel pour laisser passer les camping car venant dans l’autre sens. Nous voulions nous rendre au visitor center, malheureusement au moment ou nous arrivions, la ranger fermait les portes. Ça sera pour demain.

Nous arrivons à Springdale, nous faisons le check-in et surprise lorsque nous ouvrons la porte de la chambre attribuée, plein d’affaires appartenant à d’autres ! Nous refermons et retournons voir à l’accueil. Ils étaient pas mal gêné et nous ont offert une chambre avec kitchenette en « dédommagement ». Cool !

Après un repas fait au Pizza & Noodles situé à coté de l’hôtel (très bonnes pâtes à prix démocratique) et une énorme glace juste à coté (toute aussi bonne et encore plus démocratique), nous rentrons enfin à l’hôtel !

Au final, très chouette journée !!!!

PS: finalement, l’hôtel a bien internet !

Tags:,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :