Jour 7: Retour sur le Pacifique

Aujourd’hui, route vers Santa Barbara en passant par deux petites villes: Los Alamos et Solvang. C’est aussi aujourd’hui que nous avons rendez-vous avec l’amie qui avait pris contact avec moi et son mari.

Nous partons donc d’Oakhurst, la boule au ventre, car Yosemite nous a vraiment marqué. Mon épouse a peur de ne plus voir d’endroits aussi beau. Je la rassure, car moi, j’en suis sur. La route la plus rapide pour Santa Barbara nous fait prendre la US41. Après les vingt premiers miles, nous nous retrouvons dans des prairies à perte de vue, brulées par le soleil, entourés de collines. Un paysage à couper le souffle car hormis la présence d’autres voitures, nous avons vraiment l’impression qu’il n’y a pas de fin à cette route. On dirait qu’on s’enfonce dans un décor sans fin, ponctuée seulement de troupeaux de vaches et de mini tempête de sable. La chaleur est toujours bien présente et rend flou le paysage, les voitures, la route. C’est vraiment une sensation unique que je n’ai jamais ressenti. On avale les miles sans trop s’en rendre compte. De temps en temps, un croisement avec une route qui s’enfonce aussi vers nul part. Vraiment incroyable. Par contre, au loin, le temps a l’air de bien se couvrir.

DSCN0525
Nous arrivons petit à petit dans une région de vignoble ou les rares bâtiments présents sont des vineyards (producteur de vin) et des ranchs.

Début d’après-midi, nous arrivons à Los Alamos. Le routard décrit ça comme une halte sympathique dans un village old time. Mouais ! A part l’hôtel qui a effectivement un cachet dans le genre saloon, ce n’est jamais qu’une chaussée au milieu de rien ou il n’y a personne et rien à faire.

DSCN0531

J’avais lu que Neverland, la maison de feu Michael Jackson se trouvait dans le coin, mais je n’avais pas fait de recherche plus avant, me disant qu’un panneau nous l’indiquerait. C’était pas le cas, on décide donc de ne pas s’attarder. Nous reprenons la route vers Solvang.

Alors la, par contre, ça vaut le coup d’œil pour le côté hyper kitch de cette ville « danoise » en plein milieu de la Californie. C’est d’un mauvais gout assumé, rempli de commerces vantant les spécialités danoises.

DSCN0539

On décide de s’arrêter la pour aller boire une bière … danoise bien entendu. Après avoir cherché un petit temps, nous trouvons un restaurant ou ils acceptent de ne servir qu’à boire et qui annonce des spécialités du pays. On s’installe au bar et on commande. Bière à la bouteille pour tout les deux, elle ouvre son frigo et sort … une Carlsberg !!! Bon, ok, c’est danois. Mais absolument pas spécial pour nous qui en buvons régulièrement chez nous. On l’arrête avant qu’elle ne les ouvrent et elle nous sert donc une bière au fut, danoise … produite en Californie. Dans le genre bière du pays, on a fait mieux ! Bon, en soi, elle n’est pas mauvaise mais la Belgique garde sa place de numéro 1. On reprend la voiture car il nous reste 45 minutes de route jusque Santa Barbara et des lessives à faire avant notre rendez-vous de 17h.

Arrivé à Santa Barbara sous une très légère pluie, nous trouvons notre motel du premier coup et faisons le check-in. Rien à signaler, c’est un motel terriblement traditionnel dans sa conception mais d’un confort appréciable pour ce genre d’établissement. Seul hic, le service de blanchisserie annoncé sur l’offre de booking n’existe pas. Il faut aller plus bas dans la rue pour trouver un laundry. Il nous reste des vêtements pour le lendemain, on verra ça à Pasadena.

Nous partons à notre rendez-vous, fixé à leur appartement. Nous (re)faisons les présentations d’usage, buvons un verre de vin et ils nous emmènent voir le pier de la ville.

DSCN0546

Agréable endroit mais malheureusement le temps n’est pas de la partie. On part donc manger dans un bon petit restaurant thaï, on se partage une bouteille de vin (encore !) et nous partons boire un verre dans le vieux Santa Barbara. Chouette endroit très animé ! En réalité, nous avions dans un premier temps décidé de faire escale ici car j’avais lu une info qu’une grande fête mexicaine se déroulait à Los Angeles et bloquait la moitié de la ville. Je n’avais plus rien entendu la dessus depuis. Par contre, elle avait bien lieu dans tout les bars de Santa Barbara. La rue était colorée de rouge, de blanc et de vert. Pas mal de personnes portait des sombreros et les bars étaient bondés.

Au final, très chouette soirée, chose que je n’avais pas prévu lors de la conception du voyage, dans une ville beaucoup plus vivante que ce à quoi je m’attendais. De plus, rendez-vous est pris le lendemain matin avec mon amie pour aller visiter le campus de l’UCSB, lieu de travail de son mari.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :